"Je ne sais que dire c'est un rêve d'enfant qui se réalise", a déclaré Philipsen. "Il faudra un certain temps pour que je réalise. J'en suis très fier. Après ma première victoire d'étape, j'étais confiant et j'ai franchi les montagnes facilement. Peut-être que j'étais bien le sprinteur le plus frais. En tout cas, j'étais très motivé pour bien figurer. J'étais en bonne position et le sprint s'est parfaitement déroulé. Dylan Groenewegen s'est élancé très tôt et je devais rester longtemps dans sa roue avant de sauter au bon moment." "Je suis extrêmement fier de mon équipe, nous terminons un superbe Tour d'une manière fantastique. C'est vraiment la cerise sur le gâteau", a conclu Philipsen. (Belga)

"Je ne sais que dire c'est un rêve d'enfant qui se réalise", a déclaré Philipsen. "Il faudra un certain temps pour que je réalise. J'en suis très fier. Après ma première victoire d'étape, j'étais confiant et j'ai franchi les montagnes facilement. Peut-être que j'étais bien le sprinteur le plus frais. En tout cas, j'étais très motivé pour bien figurer. J'étais en bonne position et le sprint s'est parfaitement déroulé. Dylan Groenewegen s'est élancé très tôt et je devais rester longtemps dans sa roue avant de sauter au bon moment." "Je suis extrêmement fier de mon équipe, nous terminons un superbe Tour d'une manière fantastique. C'est vraiment la cerise sur le gâteau", a conclu Philipsen. (Belga)