"Enfin la victoire", a expliqué Jasper Philipsen, ému."J'ai toujours été une perdant dans le Tour de France. Je veux remercier mon équipe pour le travail incroyable qu'elle a fourni. Dans le sprint, j'ai senti que Wout Van Aert revenait tout près de moi mais j'ai quand bien réalisé que j'avais gagné." Troisème en 2021 à Carcassoenne, Philipsen connaissait la finale. "C'était la même ligne droite que l'an dernier. J'ai dû un peu forcer dans le dernier virage pour bien me positionner et pour passer Mads Pedersen. J'ai longtemps travaillé très dur pour arriver à gagner au Tour de France, mon équipe également. Et nous avons dû attendre la 15e étape pour enfin concrétiser. C'est un rêve qui se concrétise pour moi, surtout en battant des coureurs comme van Aert et Pedersen. Mais je savais que j'avais de bonnes jambes; il fallait donc juste attendre le bon moment." (Belga)

"Enfin la victoire", a expliqué Jasper Philipsen, ému."J'ai toujours été une perdant dans le Tour de France. Je veux remercier mon équipe pour le travail incroyable qu'elle a fourni. Dans le sprint, j'ai senti que Wout Van Aert revenait tout près de moi mais j'ai quand bien réalisé que j'avais gagné." Troisème en 2021 à Carcassoenne, Philipsen connaissait la finale. "C'était la même ligne droite que l'an dernier. J'ai dû un peu forcer dans le dernier virage pour bien me positionner et pour passer Mads Pedersen. J'ai longtemps travaillé très dur pour arriver à gagner au Tour de France, mon équipe également. Et nous avons dû attendre la 15e étape pour enfin concrétiser. C'est un rêve qui se concrétise pour moi, surtout en battant des coureurs comme van Aert et Pedersen. Mais je savais que j'avais de bonnes jambes; il fallait donc juste attendre le bon moment." (Belga)