"Un mot : excité. Je tiens à remercier tout le monde pour la confiance qu'ils m'ont témoignée. C'est un rêve de faire partie de cette équipe du Tour. Je ferai tout ce que je peux pour aider l'équipe à atteindre ses objectifs", a écrit Philipsen dans une réaction sur Twitter. Philipsen n'aura pas à aider Fernando Gaviria. Le sprinter colombien a remporté une étape dans le dernier Giro précédent, a abandonné dans la septième étape avec une douleur au genou et n'est toujours pas remis. L'Irlandais Daniel Martin sera le leader. Il a terminé huitième l'an dernier et a déjà remporté deux étapes à La Grande Boucle. Il vise à nouveau un bon classement. Martin peut compter sur le soutien du Colombien Sergio Henao (douzième du Tour 2016) et de l'Italien Fabio Aru, ancien vainqueur de la Vuelta et cinquième du Tour 2017. Après de nombreuses blessures, Aru ne visera pas le classement général en France. Le Norvégien Alexander Kristoff compte trois victoires d'étape : deux en 2014 et une en 2018. Il sera assisté de ses compatriotes Sven Erik Bystrom et Vegard Stake Laengen à ses côtés. Le Portugais et ancien champion du monde Rui Costa, également triple vainqueur d'étape du Tour (2011 et 2013), complète la sélection. La sélection pour le Tour 2019: Jasper Philipsen (BEL), Alexander Kristoff (Nor), Sven Erik Bystrom (Nor), Vegard Stake Laengen (Nor), Rui Costa (Por), Daniel Martin (Irl), Sergio Henao (Col) et Fabio Aru (Ita). (Belga)