Van Avermaet est aux prises avec un mauvais rhume, qui l'a empêché d'être en pleine forme. "Je suis content de mon Tour. J'ai fait ce que je devais faire. Evidemment, j'aurais aimé gagner une étape. Dommage, ça n'a pas été la cas. J'ai un seul regret, celui de ne pas avoir participé à l'échappée de vendredi. Mais je dois être honnête: je n'avais pas les jambes. Cela fait plusieurs jours que je suis enrhumé et vous le ressentez pendant l'effort", a regretté le champion olympique. Pas de victoire d'étape contrairement aux deux années précédentes et le maillot jaune en 2016. "Ce n'est pas mauvais. Cette année, le parcours était aussi un peu contraire. Il n'y avait pas beaucoup d'opportunités pour un coureur de mon style". S'il a commencé le compte à rebours en vue de l'arrivée à Paris, Van Avermaet songe toutefois à ses prochains objectifs. "Je tiens tout particulièrement à prendre encore beaucoup de points dans le WorldTour. Même si Froome gagne le Tour, je reste en tête et je veux terminer la saison en tant que numéro 1. Le GP Québec et GP de Montréal sont des épreuves, qui me vont bien et qui rapportent beaucoup de points. Si je preste bien là-bas, je peux terminer la saison comme le meilleur du monde. C'est tout à fait unique dans une carrière". (Belga)

Van Avermaet est aux prises avec un mauvais rhume, qui l'a empêché d'être en pleine forme. "Je suis content de mon Tour. J'ai fait ce que je devais faire. Evidemment, j'aurais aimé gagner une étape. Dommage, ça n'a pas été la cas. J'ai un seul regret, celui de ne pas avoir participé à l'échappée de vendredi. Mais je dois être honnête: je n'avais pas les jambes. Cela fait plusieurs jours que je suis enrhumé et vous le ressentez pendant l'effort", a regretté le champion olympique. Pas de victoire d'étape contrairement aux deux années précédentes et le maillot jaune en 2016. "Ce n'est pas mauvais. Cette année, le parcours était aussi un peu contraire. Il n'y avait pas beaucoup d'opportunités pour un coureur de mon style". S'il a commencé le compte à rebours en vue de l'arrivée à Paris, Van Avermaet songe toutefois à ses prochains objectifs. "Je tiens tout particulièrement à prendre encore beaucoup de points dans le WorldTour. Même si Froome gagne le Tour, je reste en tête et je veux terminer la saison en tant que numéro 1. Le GP Québec et GP de Montréal sont des épreuves, qui me vont bien et qui rapportent beaucoup de points. Si je preste bien là-bas, je peux terminer la saison comme le meilleur du monde. C'est tout à fait unique dans une carrière". (Belga)