Après sa victoire dans la 7e étape samedi, qui lui avait permis de prendre le maillot jaune, Van Vleuten a récidivé dimanche au sommet de la Super Planche des Belles Filles après avoir pourtant connu des ennuis mécaniques tout au long de l'étape. "C'est un rêve de gagner au sommet avec le maillot jaune sur les épaules. Je n'ai pas vécu une semaine ni une étape facile mais c'est la meilleure façon de terminer le Tour", a confié Van Vleuten, sourire aux lèvres. "Je suis fière d'être la première à gagner le Tour dans cette nouvelle version. J'espère que c'est le début de quelque chose et que cette compétition va continuer de grandir. C'est un accomplissement." Malgré ses trois minutes d'avance sur sa compatriote Demi Vollering avant le départ dimanche, Van Vleuten n'a pas voulu savourer trop vite. "Maintenant, je peux pleinement profiter de ma victoire", a ajouté la lauréate du dernier Tour d'Italie. "Après l'étape d'hier (samedi, ndlr), je savais que je devais rester concentrée. Je vais maintenant pouvoir célébrér sans penser à demain." (Belga)

Après sa victoire dans la 7e étape samedi, qui lui avait permis de prendre le maillot jaune, Van Vleuten a récidivé dimanche au sommet de la Super Planche des Belles Filles après avoir pourtant connu des ennuis mécaniques tout au long de l'étape. "C'est un rêve de gagner au sommet avec le maillot jaune sur les épaules. Je n'ai pas vécu une semaine ni une étape facile mais c'est la meilleure façon de terminer le Tour", a confié Van Vleuten, sourire aux lèvres. "Je suis fière d'être la première à gagner le Tour dans cette nouvelle version. J'espère que c'est le début de quelque chose et que cette compétition va continuer de grandir. C'est un accomplissement." Malgré ses trois minutes d'avance sur sa compatriote Demi Vollering avant le départ dimanche, Van Vleuten n'a pas voulu savourer trop vite. "Maintenant, je peux pleinement profiter de ma victoire", a ajouté la lauréate du dernier Tour d'Italie. "Après l'étape d'hier (samedi, ndlr), je savais que je devais rester concentrée. Je vais maintenant pouvoir célébrér sans penser à demain." (Belga)