Sa compatriote Demi Vollering, seule capable de rivaliser un temps seulement avec van Vleuten, occupe la deuxième place du classement général, 3:14. devant la Polonaise Katarzyna Niewiadoma, reléguée à 4:33. "Cela a été une telle montagne russe. J'ai été tellement malade. Gagner comme ça, c'est incroyable. Et c'est magnifique de terminer ici en solo", a savouré la triple lauréate du Giro (2022, 2019 et 2018), diminuée en début de semaine par un virus gastro-intestinal. "J'ai fait une reconnaissance de l'étape et j'ai remarqué que le Petit Ballon était une montée difficile. Après six jours d'attente, de survie et de récupération, je voulais faire les plus grands écarts de temps possible et cela signifiait attaquer dans la première montée", a-t-elle décrit. "Mon style est toujours d'attaquer sans attendre le final." La victoire finale dimanche en haut de la Super Planche des Belles Filles lui tend les bras après ce numéro en solo dans l'étape la plus accidentée de ce Tour de France --plus de 3.000 mètres de dénivelé positif en 127,1 kilomètres. (Belga)

Sa compatriote Demi Vollering, seule capable de rivaliser un temps seulement avec van Vleuten, occupe la deuxième place du classement général, 3:14. devant la Polonaise Katarzyna Niewiadoma, reléguée à 4:33. "Cela a été une telle montagne russe. J'ai été tellement malade. Gagner comme ça, c'est incroyable. Et c'est magnifique de terminer ici en solo", a savouré la triple lauréate du Giro (2022, 2019 et 2018), diminuée en début de semaine par un virus gastro-intestinal. "J'ai fait une reconnaissance de l'étape et j'ai remarqué que le Petit Ballon était une montée difficile. Après six jours d'attente, de survie et de récupération, je voulais faire les plus grands écarts de temps possible et cela signifiait attaquer dans la première montée", a-t-elle décrit. "Mon style est toujours d'attaquer sans attendre le final." La victoire finale dimanche en haut de la Super Planche des Belles Filles lui tend les bras après ce numéro en solo dans l'étape la plus accidentée de ce Tour de France --plus de 3.000 mètres de dénivelé positif en 127,1 kilomètres. (Belga)