"On fait tout ce qu'il faut toute la journée et ça a mal tourné à la fin", a déclaré Jakobsen après coup. "J'ai perdu la roue de Morkov dans le dernier virage à cause d'un autre coureur. Il y avait un gars d'Intermarché-Wanty Gobert qui arrivait, il a coupé ma ligne, a fait une erreur de jugement et a foncé dans la barrière nadar et a alors arrêté de pédaler. J'ai aussi dû freiner, perdu la roue et ma chance de victoire. Bon, c'est cela le sprint. Parfois, ça se passe mal. Je suis mécontent. Je dois laisser passer tout cela." "Bien sûr, nous en avons discuté dans le bus. J'ai remercié mes coéquipiers et je me suis excusé auprès d'eux, car je veux gagner pour eux. J'ai parlé avec Florian (Sénéchal) et Michael (Morkov). Vous devez analyser un tel sprint. Nous le faisons ensemble, sans utiliser de mots blessants. Si Florian était resté un peu plus à droite, le gars de Wanty n'aurait pas eu la possibilité de passer." "La prochaine fois, nous devrons faire les choses un peu différemment. Je perds, donc c'est ma faute, mais nous sommes aussi une équipe, donc nous perdons ensemble. Heureusement, il y aura encore des occasions et nous les saisirons. Je suis frustré maintenant, mais super motivé pour ce qui est encore à venir." (Belga)

"On fait tout ce qu'il faut toute la journée et ça a mal tourné à la fin", a déclaré Jakobsen après coup. "J'ai perdu la roue de Morkov dans le dernier virage à cause d'un autre coureur. Il y avait un gars d'Intermarché-Wanty Gobert qui arrivait, il a coupé ma ligne, a fait une erreur de jugement et a foncé dans la barrière nadar et a alors arrêté de pédaler. J'ai aussi dû freiner, perdu la roue et ma chance de victoire. Bon, c'est cela le sprint. Parfois, ça se passe mal. Je suis mécontent. Je dois laisser passer tout cela." "Bien sûr, nous en avons discuté dans le bus. J'ai remercié mes coéquipiers et je me suis excusé auprès d'eux, car je veux gagner pour eux. J'ai parlé avec Florian (Sénéchal) et Michael (Morkov). Vous devez analyser un tel sprint. Nous le faisons ensemble, sans utiliser de mots blessants. Si Florian était resté un peu plus à droite, le gars de Wanty n'aurait pas eu la possibilité de passer." "La prochaine fois, nous devrons faire les choses un peu différemment. Je perds, donc c'est ma faute, mais nous sommes aussi une équipe, donc nous perdons ensemble. Heureusement, il y aura encore des occasions et nous les saisirons. Je suis frustré maintenant, mais super motivé pour ce qui est encore à venir." (Belga)