Pour son premier Tour de France, Caleb Ewan, 25 ans, s'offre une troisième victoire d'étape en devançant le Néerlandais Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) sur la ligne. L'Italien Niccolo Bonifazio (Total Direct Energie) complète le podium du jour. Egan Bernal (Ineos) est ainsi le premier Colombien à remporter la Grande-Boucle. Le jeune coureur de 22 ans a passé la ligne d'arrivée sur les Champs Elysées avec le premier maillot jaune pour son pays au terme de la 21e et dernière étape disputée entre Rambouillet et Paris sur 128 kilomètres. Le 106e Tour de France, parti de Bruxelles en hommage aux 50 ans de la première victoire d'Eddy Merckx, s'est achevé par le traditionnel sprint sur les Champs Elysées, où se juge l'arrivée depuis 1975. Une arrivée en début de soirée pour la deuxième fois seulement dans l'histoire après l'édition de 2013 saluant la 100e édition. En fin de matinée, le peloton avait quitté Val Thorens, site d'arrivée samedi de la dernière étape de montagne, pour rejoindre la région parisienne via un transfert aérien. Dans sa première partie, l'étape a pris la forme d'un défilé festif, rendant hommage notamment aux différents lauréats et en priorité au maillot jaune. Egan Bernal est ainsi le plus jeune vainqueur de la Grande Boucle, à 22 ans, six mois et 15 jours, de l'après-Guerre (le 3e dans l'absolu) effaçant des tablettes l'Italien Felice Gimondi, vainqueur du Tour 65 à 22 ans, 9 mois et 15 jours. Egan Bernal monte à deux reprises sur le podium final dans la capitale française. Avec le maillot jaune, mais le blanc aussi, celui, bien sûr, du meilleur jeune. Autre record, celui du Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) qui ramène chez lui un septième maillot vert du classement par points, un record absolu (pour 117 jours en vert). Romain Bardet, le Français d'AG2R La Mondiale, a lui revêtu le maillot à pois du classement de la montagne. Ils étaient encore 155 coureurs (sur 178 au départ) à passer la ligne sur les Champs Elysées et la Belgique a fêté trois victoires avec les succès d'étape de Dylan Teuns au sommet de La Planche des Belles Filles, Thomas De Gendt en solitaire à Saint-Etienne et Wout van Aert au sprint à Albi. Movistar, en remportant son sixième challenge par équipes sur ce Tour, après ceux de 2015, 2016 et 2018, permet à la structure espagnole, déjà victorieuse de ce classement sous l'appellation Banesto en 1991 et 1999, de battre son propre record. Elle devient le seul groupe sportif, dans l'histoire du Tour, à s'être imposé six fois. Nice sera la ville de départ du Tour de France 2020. (Belga)