Le Colombien n'est précédé que par Henri Cornet, qui n'avait pas même atteint ses 20 ans à la fin du Tour 1904, le deuxième dans la chronologie de l'épreuve. Mais Cornet avait pris sur le terrain la 5e place de la course avant que les quatre premiers soient déclassés, plusieurs mois plus tard, en raison de maints incidents. Avec 22 ans et 6 mois, Bernal a le même âge que le Luxembourgeois François Faber, le lauréat de 1909. Mais pour les plus pointilleux, Faber était plus jeune de... 9 jours, par rapport au Colombien, au moment de leurs victoires respectives. Il est à noter que Bernal est le plus jeune vainqueur du Tour de l'après-guerre. L'Italien Felice Gimondi était lui aussi âgé de 22 ans (et 10 mois) lors de sa victoire en 1965, dès sa première participation. Gimondi allait de nouveau monter sur le podium (2e en 1972), mais sans jamais plus gagner le Tour. (Belga)