Bernal a défendu avec succès son maillot jaune. Sauf incident, il ne lui reste qu'à franchir la ligne d'arrivée sur les Champs-Elysées pour être proclamé vainqueur final du Tour de France 2019. "Il reste maintenant très peu de temps avant que ce soit officiel. Il reste une étape mais si tout se passe bien, je peux dire que j'ai gagné mon premier Tour." L'étape de samedi a été raccourcie à 59 km, dont 33 d'ascension vers Val Thorens. "La dernière ascension a été très difficile, parce que Jumbo-Visma a roulé très fort pour aller chercher le podium. Nous étions dans une situation confortable et je me sentais bien. Je suis content, et je suis en train d'intégrer ce qui se passe. J'ai surtout envie de franchir la ligne d'arrivée à Paris, je serai plus tranquille." "La Colombie est sur le point de gagner son premier Tour de France, c'est le triomphe de tout un pays et pas seulement le mien", a ajouté Bernal. "Nous avions déjà gagné la Vuelta, le Giro (à chaque fois avec Nairo Quintana, ndlr) mais il nous manquait le Tour et c'est un honneur pour moi d'apporter cela. Pour nous c'est un rêve. Il y a quelques années je le regardais à la télévision et je pensais que c'était impossible. Maintenant on y est... et il y a beaucoup d'émotions qui se mêlent." (Belga)