"Je savais que ce serait difficile de rester à l'avant dans une étape si courte", a analysé Teuns. "Ils ne nous ont pas donné beaucoup d'avance, ce n'était pas assez. Seul Vincenzo a su résister aux favoris. Il avait de bonnes jambes et je n'étais pas assez bon aujourd'hui pour pouvoir faire cela. L'étape était trop courte, mais bon, je suis heureux pour Vincenzo. Viser un classement général ici était difficile après un Giro très dur, mais sa classe est de retour. Il était très bon aujourd'hui, hier aussi: la dernière semaine a été sa meilleure dans ce Tour et il a été récompensé par une victoire." Durant la première semaine, Teuns a offert à la Belgique sa première victoire d'étape. Thomas De Gendt et Wout van Aert l'ont ensuite imité. "Personnellement, ce Tour est très réussi. Gagner à La Planche des Belles Filles: mon nom est pour toujours au palmarès, je pense que c'est quelque chose. N'oublie pas non plus que c'était mon premier Tour. Je suis très heureux. Je n'oublierai jamais cette victoire. Je me suis glissé quatre fois dans une échappée, dont deux fois avec un top-10 au bout. Il y a une différence entre le Giro, la Vuelta et le Tour: ils durent tous trois semaines, mais le Tour a un petit quelque chose en plus." (Belga)