"Je m'attendais à ce qu'il y ait une chute, ça se sentait. On voulait être dans les premières positions du peloton mais manque de bol, c'est tombé devant", a raconté Claeys. "On n'avait aucune chance d'éviter la chute. J'ai mal au coude mais ça va aller. Je dois faire avec, il n'y a rien à y faire si ce n'est bien me soigner et repartir demain. C'est mon premier grand tour, je découvre cette nervosité dans le peloton mais aussi la vitesse à laquelle ça roule. À part les chutes, j'aime bien!" Claeys a reçu des soins, mais n'a pas passé de radiographie. "Je ne pense pas que j'ai une fracture. Je peux plier et étirer mon coude, mais c'est douloureux. Nous verrons bien. Le kiné va me soigner. J'espère qu'après une bonne nuit de sommeil je pourrai prendre le départ." (Belga)

"Je m'attendais à ce qu'il y ait une chute, ça se sentait. On voulait être dans les premières positions du peloton mais manque de bol, c'est tombé devant", a raconté Claeys. "On n'avait aucune chance d'éviter la chute. J'ai mal au coude mais ça va aller. Je dois faire avec, il n'y a rien à y faire si ce n'est bien me soigner et repartir demain. C'est mon premier grand tour, je découvre cette nervosité dans le peloton mais aussi la vitesse à laquelle ça roule. À part les chutes, j'aime bien!" Claeys a reçu des soins, mais n'a pas passé de radiographie. "Je ne pense pas que j'ai une fracture. Je peux plier et étirer mon coude, mais c'est douloureux. Nous verrons bien. Le kiné va me soigner. J'espère qu'après une bonne nuit de sommeil je pourrai prendre le départ." (Belga)