Les équipes qui prendront part au 106e Tour de France ont commencé à converger vers la capitale, qui accueille le départ de la Grande Boucle pour la première fois depuis 1958. Mercredi, les coureurs engagés reconnaîtront le parcours des deux premières étapes. Celle de samedi s'élancera fictivement de la place des Palais. Après une halte à la Grand-Place où les hymnes nationaux seront interprétés par la chorale du collège St-Pierre d'Uccle en présence du roi Philippe, la course démarrera réellement à Molenbeek, lorsque le peloton passera à côté du stade du RWDM. Les coureurs s'en iront ensuite vers l'ouest, empruntant au passage le mur de Grammont et le Bosberg, monuments du Tour des Flandres. Ils descendront ensuite vers Charleroi, avant de remonter vers Bruxelles en passant par le Lion de Waterloo. Dans les derniers kilomètres, ils traverseront Woluwe-Saint-Pierre, la commune où Eddy Merckx a donné ses premiers coups de pédale et endossé son premier maillot jaune en 1969. L'étape devrait se conclure par un sprint massif devant le château de Laeken. Le lendemain, le classement général connaîtra un premier bouleversement à l'issue d'un contre-la-montre par équipes de 27 km disputé exclusivement dans les rues de la capitale, entre la Palais royal et l'Atomium. Les coureurs seront visibles sur le podium signature installé dans le Parc royal dès 12h30. Mais la fièvre du Tour se sera emparée de Bruxelles bien avant ce week-end d'apothéose. Mercredi, le centre de permanence et de presse, point de ralliement pour les 2.000 journalistes et quelque 2.500 suiveurs (organisation, partenaires, caravane...), sera ouvert à Brussels Expo. Le public est lui convié aux festivités dès jeudi. Le fan park de la place De Brouckère ouvrira ses portes dès 14h00 et accueillera de nombreuses animations jusqu'à dimanche. Sur la Grand-Place, le show débutera à 15h30, avec notamment de la musique et des démonstrations de BMX, en attendant la présentation des équipes prévues à 17h40. Les 176 coureurs du peloton paraderont avant cela dans les rues de la capitale, depuis la place Royale et en empruntant notamment les galeries Saint-Hubert. Le vendredi, la touche finale sera mise au parcours des deux étapes et des dîners officiels auront lieu en soirée. Lundi, le peloton s'élancera de Binche et quittera la Belgique via Erquelinnes à la mi-journée. L'arrivée sera jugée à Epernay, capitale du champagne, au terme d'une étape au final accidenté qui pourrait sourire aux puncheurs. (Belga)