L'étape a été marquée par la longue échappée de trois coureurs: l'Italien Marco Marcato (UAE), le Polonais Maciej Bodnar (Bora-Hansgrohe) et le Belge Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert), partis en tête dès le premier kilomètre de l'étape. Le scenario aura donc été identique à celui de la veille. En effet, le trio a compté jusqu'à 4:40 d'avance sur le peloton. Sentant le peloton se rapprocher, Bodnar a tenté sa chance en solitaire, démontrant ses grandes qualités de rouleur. Il s'est finalement fait reprendre à près de 200 mètres de l'arrivée. C'est donc inéluctablement que le peloton s'est dirigé vers un nouveau sprint massif. Grand favori avec ses 4 victoires d'étape et son maillot vert sur les épaules, Marcel Kittel s'est une nouvelle fois montré intraitable, signant sa 5e victoire dans la Grande Boucle 2017. Jeudi, le peloton disputera la première étape de son diptyque pyrénéen. En effet, la 12e étape reliera Pau à Peyragudes et offrira aux coureurs six difficultés répertoriées dont le Col de Menté (1e cat.), le Port de balès (HC) et le Col de Peyresourde (1e cat.). L'arrivée sera jugée au sommet de Peyragudes (2e cat), après 2,4 km à 8,4% de moyenne. (Belga)

L'étape a été marquée par la longue échappée de trois coureurs: l'Italien Marco Marcato (UAE), le Polonais Maciej Bodnar (Bora-Hansgrohe) et le Belge Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert), partis en tête dès le premier kilomètre de l'étape. Le scenario aura donc été identique à celui de la veille. En effet, le trio a compté jusqu'à 4:40 d'avance sur le peloton. Sentant le peloton se rapprocher, Bodnar a tenté sa chance en solitaire, démontrant ses grandes qualités de rouleur. Il s'est finalement fait reprendre à près de 200 mètres de l'arrivée. C'est donc inéluctablement que le peloton s'est dirigé vers un nouveau sprint massif. Grand favori avec ses 4 victoires d'étape et son maillot vert sur les épaules, Marcel Kittel s'est une nouvelle fois montré intraitable, signant sa 5e victoire dans la Grande Boucle 2017. Jeudi, le peloton disputera la première étape de son diptyque pyrénéen. En effet, la 12e étape reliera Pau à Peyragudes et offrira aux coureurs six difficultés répertoriées dont le Col de Menté (1e cat.), le Port de balès (HC) et le Col de Peyresourde (1e cat.). L'arrivée sera jugée au sommet de Peyragudes (2e cat), après 2,4 km à 8,4% de moyenne. (Belga)