Wout van Aert a réussi un triplé exceptionnel, en gagnant une étape de montagne, celle du Mont Ventoux (11e étape), le contre-la-montre de Saint-Emilion (20e étape) et le sprint des Champs-Elysées dimanche, lors de la 21e et dernière étape. Avant lui, Tim Merlier s'était imposé au sprint à Pontivy (3e étape) et Dylan Teuns avait conclu un solo au Grand-Bornand (8e étape). En 1986, Pol Verschuere, Ludo Peeters, Eddy Planckaert, Rudy Dhaenens et Frank Hoste s'étaient tour à tour imposés. Le record belge semble aujourd'hui inaccessible: quinze succès lors de l'édition 1927. En 1972 et 1974, les coureurs belges s'étaient partagé 14 étapes, Eddy Merckx en remportant à lui seul 6 et 8. Avant Van Aert, le dernier Belge à s'offrir trois étapes sur le même Tour était Tom Steels en 1999. (Belga)

Wout van Aert a réussi un triplé exceptionnel, en gagnant une étape de montagne, celle du Mont Ventoux (11e étape), le contre-la-montre de Saint-Emilion (20e étape) et le sprint des Champs-Elysées dimanche, lors de la 21e et dernière étape. Avant lui, Tim Merlier s'était imposé au sprint à Pontivy (3e étape) et Dylan Teuns avait conclu un solo au Grand-Bornand (8e étape). En 1986, Pol Verschuere, Ludo Peeters, Eddy Planckaert, Rudy Dhaenens et Frank Hoste s'étaient tour à tour imposés. Le record belge semble aujourd'hui inaccessible: quinze succès lors de l'édition 1927. En 1972 et 1974, les coureurs belges s'étaient partagé 14 étapes, Eddy Merckx en remportant à lui seul 6 et 8. Avant Van Aert, le dernier Belge à s'offrir trois étapes sur le même Tour était Tom Steels en 1999. (Belga)