"Je suis surtout content de mieux me sentir par rapport aux derniers jours, sinon je n'aurais pas pu rouler de cette manière", a expliqué Benoot. "Le départ était très difficile et ma deuxième tentative était la bonne. Nous avons su revenir sur le groupe de tête avec Casper Pedersen et Pierre Rolland qui était content d'être avec nous je pense." Benoot a finalement dû lâcher dans le groupe de tête lors de l'avant-dernière ascension de la journée à la suite des accélérations de Pacher, Carapaz et Kämna. "Je ne suis pas encore à 100% après mes problèmes au dos. Cela allait mieux aujourd'hui. Ce jour de repos m'a fait du bien. Je n'ai jamais cru à la victoire car je connaissais ma forme par rapport aux autres coureurs. Avec les jambes de Paris-Nice, j'aurais peut-être pu finir plus près. Mais je suis content." "J'ai besoin de trois à quatre jours de repos de suite", a ajouté Benoot. "Ma condition est bonne. Je pense que j'ai réalisé ma meilleure performance dans ce Tour donc ce n'est pas mal." "Pour le moment, je ne peux pas pousser au-delà de mes limites mais cela devrait aller pour les Mondiaux et les classiques. Je n'aggrave pas ma blessure en roulant ici. Ce Tour de France ne peut que me rendre plus fort. Je sens que je progresse et cela ne peut qu'aller mieux." (Belga)

"Je suis surtout content de mieux me sentir par rapport aux derniers jours, sinon je n'aurais pas pu rouler de cette manière", a expliqué Benoot. "Le départ était très difficile et ma deuxième tentative était la bonne. Nous avons su revenir sur le groupe de tête avec Casper Pedersen et Pierre Rolland qui était content d'être avec nous je pense." Benoot a finalement dû lâcher dans le groupe de tête lors de l'avant-dernière ascension de la journée à la suite des accélérations de Pacher, Carapaz et Kämna. "Je ne suis pas encore à 100% après mes problèmes au dos. Cela allait mieux aujourd'hui. Ce jour de repos m'a fait du bien. Je n'ai jamais cru à la victoire car je connaissais ma forme par rapport aux autres coureurs. Avec les jambes de Paris-Nice, j'aurais peut-être pu finir plus près. Mais je suis content." "J'ai besoin de trois à quatre jours de repos de suite", a ajouté Benoot. "Ma condition est bonne. Je pense que j'ai réalisé ma meilleure performance dans ce Tour donc ce n'est pas mal." "Pour le moment, je ne peux pas pousser au-delà de mes limites mais cela devrait aller pour les Mondiaux et les classiques. Je n'aggrave pas ma blessure en roulant ici. Ce Tour de France ne peut que me rendre plus fort. Je sens que je progresse et cela ne peut qu'aller mieux." (Belga)