Le double vainqueur de la Grande Boucle a connu un début de Tour compliqué. Dès la première étape, il a chuté et a été touché à l'épaule, au coude et au genou. Après une nouvelle chute le lendemain, c'est sa hanche qui le faisait souffrir. Dimanche, il comptait déjà 3:12 de retard sur Chris Froome. "Déjà depuis cette première chute, je ne me sentais pas très bien", a-t-il raconté à la télévision française. "Ce matin, je me sentais fiévreux après la chute des premiers jours. Vraiment je ne me sentais pas bien, et cela m'a poussé à prendre ma décision. Je dois faire des examens pour voir exactement ce que j'ai pour pour pouvoir récupérer par la suite." Le Tour de France était le grand objectif de l'année de l'Espagnol. Normalement, il prendra aussi part aux Jeux Olympiques. . (Belga)

Le double vainqueur de la Grande Boucle a connu un début de Tour compliqué. Dès la première étape, il a chuté et a été touché à l'épaule, au coude et au genou. Après une nouvelle chute le lendemain, c'est sa hanche qui le faisait souffrir. Dimanche, il comptait déjà 3:12 de retard sur Chris Froome. "Déjà depuis cette première chute, je ne me sentais pas très bien", a-t-il raconté à la télévision française. "Ce matin, je me sentais fiévreux après la chute des premiers jours. Vraiment je ne me sentais pas bien, et cela m'a poussé à prendre ma décision. Je dois faire des examens pour voir exactement ce que j'ai pour pour pouvoir récupérer par la suite." Le Tour de France était le grand objectif de l'année de l'Espagnol. Normalement, il prendra aussi part aux Jeux Olympiques. . (Belga)