"Je suis plutôt content, car c'était une dure journée", a déclaré Adam Yates à l'issue de la course. On a laissé une échappée partir de loin, après la Jumbo-Visma a imprimé un rythme élevé. Dans le dernier col, je suis arrivé au pied en me sentant assez bien. Mais le rythme était très élevé et il y a eu des attaques dans tous les sens." Un instant largué après une accélération de Tom Dumoulin, le Britannique a su trouver les ressources nécessaires pour conserver la tête du général. J'ai dû choisir de rouler à mon propre rythme plutôt que de me mettre dans le rouge. Je suis revenu ensuite. Aujourd'hui, c'était le premier grand test en montagne. Sûrement, les Jumbo voulaient tester leurs rivaux. S'ils avaient pu prendre plus du temps, ils l'auraient fait. Je l'ai déjà dit, je prends la course jour après jour. Je vais essayer de garder ce maillot le plus longtemps possible. Mais, si je le perds, j'essayerai d'être en situation pour pouvoir aller gagner des étapes." (Belga)

"Je suis plutôt content, car c'était une dure journée", a déclaré Adam Yates à l'issue de la course. On a laissé une échappée partir de loin, après la Jumbo-Visma a imprimé un rythme élevé. Dans le dernier col, je suis arrivé au pied en me sentant assez bien. Mais le rythme était très élevé et il y a eu des attaques dans tous les sens." Un instant largué après une accélération de Tom Dumoulin, le Britannique a su trouver les ressources nécessaires pour conserver la tête du général. J'ai dû choisir de rouler à mon propre rythme plutôt que de me mettre dans le rouge. Je suis revenu ensuite. Aujourd'hui, c'était le premier grand test en montagne. Sûrement, les Jumbo voulaient tester leurs rivaux. S'ils avaient pu prendre plus du temps, ils l'auraient fait. Je l'ai déjà dit, je prends la course jour après jour. Je vais essayer de garder ce maillot le plus longtemps possible. Mais, si je le perds, j'essayerai d'être en situation pour pouvoir aller gagner des étapes." (Belga)