Pour la première fois confronté au Col du Galibier, Tiesj Benoot a trouvé l'ascension "douloureuse". "J'étais fatigué au sommet du dernier col car nous franchissions les 2000 mètres. Heureusement, je me suis retrouvé avec mon équipier Tony Gallopin et on a pu se relayer jusqu'à l'arrivée." Le coureur de Lotto Soudal a terminé à la 24e place de l'étape ce qui lui a permis de gagner une place au classement général et de passer de la 20e à la 19e place. Une nouvelle encourageante même si Benoot voulait avant tout se montrer à l'avant. "J'avais intention d'attaquer mais je ne me sentais vraiment pas bien au début. Un peu malade je pense. Mais après je me suis repris, je ne sais pas comment ça se fait. Nous sommes arrivés à la 17e étape d'un grand tour, c'est quelque chose de nouveau pour moi." Le Gantois de 23 ans essaye donc de rester positif et est curieux de savoir comment son corps réagira lors de ces derniers jours de Tour. "Je pense que je suis encore bien pour cette dernière semaine. C'est mon premier grand tour et j'espère que pourrai rester bien physiquement. En tout cas, j'apprends beaucoup à propos de la connaissance de mon corps et je pense que c'est déjà quelque chose de positif. J'espère juste que je ne vais pas tomber malade car aujourd'hui c'était un peu limite. Je vais essayer de bien dormir ce soir. Ce matin, j'ai subi un contrôle antidopage à 7h30 et ça a perturbé mon sommeil." (Belga)

Pour la première fois confronté au Col du Galibier, Tiesj Benoot a trouvé l'ascension "douloureuse". "J'étais fatigué au sommet du dernier col car nous franchissions les 2000 mètres. Heureusement, je me suis retrouvé avec mon équipier Tony Gallopin et on a pu se relayer jusqu'à l'arrivée." Le coureur de Lotto Soudal a terminé à la 24e place de l'étape ce qui lui a permis de gagner une place au classement général et de passer de la 20e à la 19e place. Une nouvelle encourageante même si Benoot voulait avant tout se montrer à l'avant. "J'avais intention d'attaquer mais je ne me sentais vraiment pas bien au début. Un peu malade je pense. Mais après je me suis repris, je ne sais pas comment ça se fait. Nous sommes arrivés à la 17e étape d'un grand tour, c'est quelque chose de nouveau pour moi." Le Gantois de 23 ans essaye donc de rester positif et est curieux de savoir comment son corps réagira lors de ces derniers jours de Tour. "Je pense que je suis encore bien pour cette dernière semaine. C'est mon premier grand tour et j'espère que pourrai rester bien physiquement. En tout cas, j'apprends beaucoup à propos de la connaissance de mon corps et je pense que c'est déjà quelque chose de positif. J'espère juste que je ne vais pas tomber malade car aujourd'hui c'était un peu limite. Je vais essayer de bien dormir ce soir. Ce matin, j'ai subi un contrôle antidopage à 7h30 et ça a perturbé mon sommeil." (Belga)