Après quelques timides essais, ce sont Dimitry Gruzdev et Matteo Bono qui ont réussi à fausser compagnie au peloton. Floris Gerts et Ivan Garcia Cortina sont ensuite parvenus à les rejoindre. Ils n'ont jamais compté plus de 1:40 d'avance. Le peloton réalisa la jonction à 9,3 km de l'arrivée. La préparation du sprint a pu débuter avec les trains de Dimension Data pour Cavendish, LottoNL-Jumbo pour Groenewegen, Quick-Step Floors pour Kittel et Sky pour Viviani. Dans la roue de son équipier Sabatini, Kittel s'est retrouvé très vite en tête raison d'un problème de chaîne de l'Italien. Cavendish semblait bien placé dans le sillage de Kittel mais a connu lui aussi des soucis mécaniques, laissant Kittel s'imposer. (Belga)

Après quelques timides essais, ce sont Dimitry Gruzdev et Matteo Bono qui ont réussi à fausser compagnie au peloton. Floris Gerts et Ivan Garcia Cortina sont ensuite parvenus à les rejoindre. Ils n'ont jamais compté plus de 1:40 d'avance. Le peloton réalisa la jonction à 9,3 km de l'arrivée. La préparation du sprint a pu débuter avec les trains de Dimension Data pour Cavendish, LottoNL-Jumbo pour Groenewegen, Quick-Step Floors pour Kittel et Sky pour Viviani. Dans la roue de son équipier Sabatini, Kittel s'est retrouvé très vite en tête raison d'un problème de chaîne de l'Italien. Cavendish semblait bien placé dans le sillage de Kittel mais a connu lui aussi des soucis mécaniques, laissant Kittel s'imposer. (Belga)