Quatre coureurs sont rapidement partis à l'aventure: le Britannique Mark Christian (Aqua Blue Sport), le Slovène Luka Pibernik (Bahrein Merida), le Britannique Alex Dowsett (Movistar) et notre compatriote Loïc Vliegen (BMC). Ils ont compté jusqu'à 5:15 d'avance. Une tempête de sable a provoqué une bordure et des cassures dans le peloton. Le leader du classement Marcel Kittel, vainqueur des deux premières étapes, et Dylan Groenewegen se sont notamment retrouvés à l'arrière. Dans le chaos, Kittel a reçu un coup de coude d'un autre coureur, un Astana selon son manager Patrick Lefevere. Blessé à l'arcade sourcilière, Kittel a raconté l'incident au jury. L'incident sera analysé après la course. Le regroupement du peloton a eu lieu à environ 80 kilomètres de l'arrivée. Les échappées ont, eux, été repris à deux kilomètres de la ligne. Kittel n'a pas disputé le sprint, dominé par Degenkolb. Kittel reste leader du général, avec huit secondes d'avance sur Dylan Groenewegen. John Degenkolb grimpe en troisième position, à 10 secondes de Kittel. Vendredi, la quatrième étape s'achèvera à Hatta Dam où Degenkolb s'était imposé en 2015. (Belga)

Quatre coureurs sont rapidement partis à l'aventure: le Britannique Mark Christian (Aqua Blue Sport), le Slovène Luka Pibernik (Bahrein Merida), le Britannique Alex Dowsett (Movistar) et notre compatriote Loïc Vliegen (BMC). Ils ont compté jusqu'à 5:15 d'avance. Une tempête de sable a provoqué une bordure et des cassures dans le peloton. Le leader du classement Marcel Kittel, vainqueur des deux premières étapes, et Dylan Groenewegen se sont notamment retrouvés à l'arrière. Dans le chaos, Kittel a reçu un coup de coude d'un autre coureur, un Astana selon son manager Patrick Lefevere. Blessé à l'arcade sourcilière, Kittel a raconté l'incident au jury. L'incident sera analysé après la course. Le regroupement du peloton a eu lieu à environ 80 kilomètres de l'arrivée. Les échappées ont, eux, été repris à deux kilomètres de la ligne. Kittel n'a pas disputé le sprint, dominé par Degenkolb. Kittel reste leader du général, avec huit secondes d'avance sur Dylan Groenewegen. John Degenkolb grimpe en troisième position, à 10 secondes de Kittel. Vendredi, la quatrième étape s'achèvera à Hatta Dam où Degenkolb s'était imposé en 2015. (Belga)