"Quand je me suis immiscé dans le groupe de tête, j'ai directement commencé à calculer", a raconté Schmid. "Je savais que j'étais proche de Wellens au classement général et que cela se jouerait à quelques secondes pour le maillot de leader. Heureusement, cela a tourné en ma faveur. Dans le kilomètre d'or, j'ai grappillé quelques secondes. Malheureusement, une panne de mon équipement m'a privé du contact avec la voiture d'assistance pendant la dernière heure. Je ne connaissais la situation que par l'intermédiaire de l'homme au panneau. De toute façon, j'étais conscient que je devais surveiller Wellens." Dans le sprint final sur le Mur de Durbuy, Schmid a pu se glisser dans la roue de Quinten Hermans, mais n'est pas parvenu à le dépasser. "Je sais que Quinten est très fort surtout dans une étape avec une arrivée comme celle-ci. Il m'a surpris en attaquant de si loin. J'ai dû combler le trou instantanément et j'ai pu me placer dans son sillage. La dernière étape sera très intéressante. Le kilomètre d'or décidera probablement de la victoire finale. Normalement, nous travaillerons aussi pour Fabio Jakobsen, car cette étape pourrait se terminer par un sprint du peloton", a pronostiqué Schmid. (Belga)

"Quand je me suis immiscé dans le groupe de tête, j'ai directement commencé à calculer", a raconté Schmid. "Je savais que j'étais proche de Wellens au classement général et que cela se jouerait à quelques secondes pour le maillot de leader. Heureusement, cela a tourné en ma faveur. Dans le kilomètre d'or, j'ai grappillé quelques secondes. Malheureusement, une panne de mon équipement m'a privé du contact avec la voiture d'assistance pendant la dernière heure. Je ne connaissais la situation que par l'intermédiaire de l'homme au panneau. De toute façon, j'étais conscient que je devais surveiller Wellens." Dans le sprint final sur le Mur de Durbuy, Schmid a pu se glisser dans la roue de Quinten Hermans, mais n'est pas parvenu à le dépasser. "Je sais que Quinten est très fort surtout dans une étape avec une arrivée comme celle-ci. Il m'a surpris en attaquant de si loin. J'ai dû combler le trou instantanément et j'ai pu me placer dans son sillage. La dernière étape sera très intéressante. Le kilomètre d'or décidera probablement de la victoire finale. Normalement, nous travaillerons aussi pour Fabio Jakobsen, car cette étape pourrait se terminer par un sprint du peloton", a pronostiqué Schmid. (Belga)