"Je suis avant tout content que les montagnes soient derrière nous", a-t-il souri. "Je me sentais mieux aujourd'hui et je serai toujours reconnaissant envers Bauke Mollema, Bob Jungels et Simon Yates pour m'avoir aidé dans ma poursuite. A présent, il faut bien récupérer." Si Quintana pointe à 53 secondes, Nibali et Pinot n'ont que quinze et dix secondes d'avance sur Dumoulin qui avait remporté le premier contre-la-montre de ce Giro en prenant 2:07 à Nibali, 2:42 à Pinot et 2:53 à Quintana. Le leader du Team Sunweb est donc dans une position idéale à la veille de la dernière étape. Le profil de ce contre-la-montre est cependant différent car il est complètement plat contrairement au premier parcours vallonné. Il ne mesure 'que' 29,3km contre les 39,8 du premier exercice. "Les écarts ne seront pas aussi élevés que lors du premier chrono. Je vais devoir me battre pour chaque seconde. Je vais devoir rouler le contre-la-montre de ma vie et après on verra ce que cela donnera à l'arrivée." Tom Dumoulin pourrait devenir le troisième Néerlandais à remporter un grand tour après Jan Janssen (Tour de France 1968) et Joop Zoetemelk (Tour de France 1980). Dumoulin serait d'ailleurs le premier de son pays à remporter un Giro. (Belga)

"Je suis avant tout content que les montagnes soient derrière nous", a-t-il souri. "Je me sentais mieux aujourd'hui et je serai toujours reconnaissant envers Bauke Mollema, Bob Jungels et Simon Yates pour m'avoir aidé dans ma poursuite. A présent, il faut bien récupérer." Si Quintana pointe à 53 secondes, Nibali et Pinot n'ont que quinze et dix secondes d'avance sur Dumoulin qui avait remporté le premier contre-la-montre de ce Giro en prenant 2:07 à Nibali, 2:42 à Pinot et 2:53 à Quintana. Le leader du Team Sunweb est donc dans une position idéale à la veille de la dernière étape. Le profil de ce contre-la-montre est cependant différent car il est complètement plat contrairement au premier parcours vallonné. Il ne mesure 'que' 29,3km contre les 39,8 du premier exercice. "Les écarts ne seront pas aussi élevés que lors du premier chrono. Je vais devoir me battre pour chaque seconde. Je vais devoir rouler le contre-la-montre de ma vie et après on verra ce que cela donnera à l'arrivée." Tom Dumoulin pourrait devenir le troisième Néerlandais à remporter un grand tour après Jan Janssen (Tour de France 1968) et Joop Zoetemelk (Tour de France 1980). Dumoulin serait d'ailleurs le premier de son pays à remporter un Giro. (Belga)