La totalité du peloton, soit 183 coureurs en lice, et l'encadrement des 23 équipes, ont subi ce test dont les résultats ont été connus au départ de la 4e étape à Piacenza (nord). Le Giro a prévu, comme l'année passée, plusieurs vagues de tests au long des trois semaines de course, notamment lors des deux journées de repos (tests PCR). L'année passée, deux équipes (Jumbo-Visma et Mitchelton) avaient abandonné la course après la première journée de repos, à la suite de la détection de plusieurs cas. (Belga)

La totalité du peloton, soit 183 coureurs en lice, et l'encadrement des 23 équipes, ont subi ce test dont les résultats ont été connus au départ de la 4e étape à Piacenza (nord). Le Giro a prévu, comme l'année passée, plusieurs vagues de tests au long des trois semaines de course, notamment lors des deux journées de repos (tests PCR). L'année passée, deux équipes (Jumbo-Visma et Mitchelton) avaient abandonné la course après la première journée de repos, à la suite de la détection de plusieurs cas. (Belga)