Après une première semaine de course qui le vit occuper la 2e place du classement, Evenepoel a cédé sur les routes blanches et ensuite sur les pentes ardues du Giro. Mercredi, il a chuté à deux reprises et a rejoint l'arrivée avec 36 minutes et 28 secondes de retard sur le vainqueur du jour l'Irlandais Dan Martin. Il a ainsi plongé à la 27e place du général à 1h03:12 du Colombien Egan Bernal, leader de la course. "Suite à son malheureux accident lors de la 17e étape de mercredi, il a été décidé que le Belge de 21 ans quitterait la course", a annoncé son équipe dans un communiqué peu après 22 heures. "Après avoir terminé l'étape dans laquelle il s'était montré fort et roulait avec le groupe des principaux coureurs du classement général, Remco a été impliqué dans un incident qui a fait tomber plusieurs coureurs, devant et derrière lui. Il a pu terminer l'étape et a ensuite été examiné par le médecin de l'équipe. Cet examen a révélé qu'il n'y avait pas de fractures, mais qu'il souffrait de multiples lacérations de la peau et de contusions du deuxième métacarpien de la main gauche, du caput radials, de l'articulation sacro-iliaque, de la rotule et de la 8e côte, ainsi que d'une bursite olecrani bilatérale. Suite au diagnostic, l'équipe médicale a décidé qu'il serait préférable que Remco quitte la course et récupère complètement aussi vite que possible, avant de travailler sur ses objectifs pour la suite de la saison". (Belga)

Après une première semaine de course qui le vit occuper la 2e place du classement, Evenepoel a cédé sur les routes blanches et ensuite sur les pentes ardues du Giro. Mercredi, il a chuté à deux reprises et a rejoint l'arrivée avec 36 minutes et 28 secondes de retard sur le vainqueur du jour l'Irlandais Dan Martin. Il a ainsi plongé à la 27e place du général à 1h03:12 du Colombien Egan Bernal, leader de la course. "Suite à son malheureux accident lors de la 17e étape de mercredi, il a été décidé que le Belge de 21 ans quitterait la course", a annoncé son équipe dans un communiqué peu après 22 heures. "Après avoir terminé l'étape dans laquelle il s'était montré fort et roulait avec le groupe des principaux coureurs du classement général, Remco a été impliqué dans un incident qui a fait tomber plusieurs coureurs, devant et derrière lui. Il a pu terminer l'étape et a ensuite été examiné par le médecin de l'équipe. Cet examen a révélé qu'il n'y avait pas de fractures, mais qu'il souffrait de multiples lacérations de la peau et de contusions du deuxième métacarpien de la main gauche, du caput radials, de l'articulation sacro-iliaque, de la rotule et de la 8e côte, ainsi que d'une bursite olecrani bilatérale. Suite au diagnostic, l'équipe médicale a décidé qu'il serait préférable que Remco quitte la course et récupère complètement aussi vite que possible, avant de travailler sur ses objectifs pour la suite de la saison". (Belga)