"J'ai commencé le contre-la-montre très rapidement et j'ai réussi à maintenir ce rythme jusqu'à la fin. Je ne me suis donc pas divisé en tranches, mais j'ai toujours donné le maximum", a expliqué Roglic. "La première partie de la course a pu se rouler à fond. Le vent n'était pas si fort parce qu'on pouvait rouler entre les maisons. C'était différent en montée, mais c'était pareil pour tout le monde." "Je suis déjà très satisfait de ma performance. J'ai fait un très bon Tour de Romandie et j'espère maintenir mon niveau de forme actuel pendant encore quelques semaines. Ce maillot rose est déjà un cadeau de bienvenue après une belle performance dans ce contre-la-montre d'ouverture du Giro", a souri Roglic. (Belga)