"Je suis à ma place", a déclaré MVDP après la course. "Je n'ai pas pu mettre autant de puissance que d'habitude. Je n'ai pas pu suivre la meilleure préparation pour le Giro en courant les classiques. Au départ, j'avais deux objectifs, gagner une étape et prendre le maillot rose d'une part, terminer le Giro ensuite. J'y suis arrivé. J'aurais aimé aussi gagner une deuxième étape mais ça n'a pas pu se faire. C'est un bon bilan." Mathieu van der Poel avait enlevé la 1re étape du Giro à Budapest et avait porté le maillot rose pendant trois jours. Le Tour d'Italie était le second grand tour de Van der Poel. Il avait disputé sa première course de trois semaines l'an dernier au Tour de France. Vainqueur de la 2e étape et en jaune pendant six jours, le petit-fils de Raymond Poulidor avait quitté la Grande Boucle après huit étapes. (Belga)

"Je suis à ma place", a déclaré MVDP après la course. "Je n'ai pas pu mettre autant de puissance que d'habitude. Je n'ai pas pu suivre la meilleure préparation pour le Giro en courant les classiques. Au départ, j'avais deux objectifs, gagner une étape et prendre le maillot rose d'une part, terminer le Giro ensuite. J'y suis arrivé. J'aurais aimé aussi gagner une deuxième étape mais ça n'a pas pu se faire. C'est un bon bilan." Mathieu van der Poel avait enlevé la 1re étape du Giro à Budapest et avait porté le maillot rose pendant trois jours. Le Tour d'Italie était le second grand tour de Van der Poel. Il avait disputé sa première course de trois semaines l'an dernier au Tour de France. Vainqueur de la 2e étape et en jaune pendant six jours, le petit-fils de Raymond Poulidor avait quitté la Grande Boucle après huit étapes. (Belga)