Au lendemain de son deuxième jour de repos sur ce Giro, le peloton a été confronté à des conditions climatiques plus compliquées. Les routes étroites et escarpées, mouillées pendant une partie de l'étape, n'ont pas facilité la tâche des 170 coureurs au départ. Un groupe de 13 coureurs, dont le Belge Ben Hermans (Israël Cycling Acadamy), s'est isolé en tête au sommet de la première difficulté de la journée, le Fonte Della Creta, un col de 2e catégorie placé au 21e km. Deuxième au général, le Colombien Esteban Chaves, victime d'allergies, aura connu une journée noire, rapidement lâché par les favoris. En tête, le groupe de fuyards a été repris au km 78. Après des tentatives de Tony Martin et Krists Neilands, c'est l'Italien Marco Frapporti (Androni-Sidermec-Bottecchia) qui a pris la fuite au km 152. Après avoir compté 2:52 d'avance, Frapporti a été rejoint par son compatriote Davide Villella (Astana) et Matej Mohoric à 30km de la ligne. Les deux hommes ont vu Nico Denz revenir de derrière. Victime d'un incident technique et d'une petite chute dans le final, le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb) a dû changer de vélo. Le trio de tête, qui s'est attaqué à de nombreuses reprises, s'est débarrassé de Villella aux abords des 10 derniers kilomètres. Plus fort au sprint, Mohoric a décroché le 5e succès de sa carrière à 23 ans. L'année dernière, le Slovène avait déjà enlevé la 7e étape du Tour d'Espagne. L'Irlandais Sam Bennett (Bora-hansgrohe) a réglé le sprint du peloton 34 secondes derrière. Mercredi, la 11e étape verra le peloton relier Assise à Osimo sur 156 kilomètres. (Belga)

Au lendemain de son deuxième jour de repos sur ce Giro, le peloton a été confronté à des conditions climatiques plus compliquées. Les routes étroites et escarpées, mouillées pendant une partie de l'étape, n'ont pas facilité la tâche des 170 coureurs au départ. Un groupe de 13 coureurs, dont le Belge Ben Hermans (Israël Cycling Acadamy), s'est isolé en tête au sommet de la première difficulté de la journée, le Fonte Della Creta, un col de 2e catégorie placé au 21e km. Deuxième au général, le Colombien Esteban Chaves, victime d'allergies, aura connu une journée noire, rapidement lâché par les favoris. En tête, le groupe de fuyards a été repris au km 78. Après des tentatives de Tony Martin et Krists Neilands, c'est l'Italien Marco Frapporti (Androni-Sidermec-Bottecchia) qui a pris la fuite au km 152. Après avoir compté 2:52 d'avance, Frapporti a été rejoint par son compatriote Davide Villella (Astana) et Matej Mohoric à 30km de la ligne. Les deux hommes ont vu Nico Denz revenir de derrière. Victime d'un incident technique et d'une petite chute dans le final, le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb) a dû changer de vélo. Le trio de tête, qui s'est attaqué à de nombreuses reprises, s'est débarrassé de Villella aux abords des 10 derniers kilomètres. Plus fort au sprint, Mohoric a décroché le 5e succès de sa carrière à 23 ans. L'année dernière, le Slovène avait déjà enlevé la 7e étape du Tour d'Espagne. L'Irlandais Sam Bennett (Bora-hansgrohe) a réglé le sprint du peloton 34 secondes derrière. Mercredi, la 11e étape verra le peloton relier Assise à Osimo sur 156 kilomètres. (Belga)