Le 11 mai, un chrono de 8,2 km sera disputé à Bologne. L'arrivée sera située au sommet de la côte de San Luca (2,1 km à du 9,7%). Un deuxième contre-la-montre individuel se tiendra lors de la 9e étape entre Riccione et Saint-Marin (34,5 km). La deuxième partie du parcours est en montée. Le 2 juin, la troisième et dernière épreuve chronométrée sera courue autour de Vérone, avec arrivée à la célèbre Arène. La montagne fera vraiment son apparition à partir de la 13e étape (24 mai), entre Pinerolo et Ceresolo Reale (188 km). Une ascension de 20,3 km à du 5,9% conclura la journée. Le lendemain, quatre cols difficiles, dont le Colle San Carlo (10,5 km à 9,8%, sommet à 25 kilomètres de l'arrivée) sont répertoriés entre Saint-Vincent et Courmayeur (131 km). Après une étape de transition vers Come, la montagne sera de retour avec Lovere-Ponte di Legno (226 km). Le Passo Gavia (16,5 km à 8%) et le mythique Mortirolo (12,8 km à 10,1 km, à sommet à 27,5 km de l'arrivée) seront grimpés en chemin. La 17e étape reliera Commezzadura à Anterselva (180 km) pour une arrivée au sommet d'un col de 9,6 km à du 5,5%. Nouvelle arrivée au sommet au terme de la 19e étape (151 km), vers San Martino di Castrozza (13,6 km à 5,6 km). La 20e et avant-dernière promet également du spectacle, avec trois ascensions avant la montée finale de Croce d'Aune-Monte Avena (13,5 km à 6,3%). Le Giro s'achèvera le dimanche 2 juin à Vérone par un chrono de 15,6 km à Vérone avec notamment l'ascension des Torricelle au programme. En cours de route, le Giro rendra notamment hommage au génie de la Renaissance Leonardo, à l'occasion des 500 ans de sa mort, lors d'une étape, la 3e, partant de Vinci. La 7e étape arrivera à L'Aquila pour commémorer les 10 ans du terrible tremblement de terre qui a détruit la ville des Abruzzes. Les deux jours de repos sont programmés les lundi 20 et 27 mai. Lors de la présentation du parcours, le tenant du titre, Chris Froome, n'a pas donné d'indication quant à sa participation à l'édition 2019, disant que la décision serait prise en décembre. (Belga)

Le 11 mai, un chrono de 8,2 km sera disputé à Bologne. L'arrivée sera située au sommet de la côte de San Luca (2,1 km à du 9,7%). Un deuxième contre-la-montre individuel se tiendra lors de la 9e étape entre Riccione et Saint-Marin (34,5 km). La deuxième partie du parcours est en montée. Le 2 juin, la troisième et dernière épreuve chronométrée sera courue autour de Vérone, avec arrivée à la célèbre Arène. La montagne fera vraiment son apparition à partir de la 13e étape (24 mai), entre Pinerolo et Ceresolo Reale (188 km). Une ascension de 20,3 km à du 5,9% conclura la journée. Le lendemain, quatre cols difficiles, dont le Colle San Carlo (10,5 km à 9,8%, sommet à 25 kilomètres de l'arrivée) sont répertoriés entre Saint-Vincent et Courmayeur (131 km). Après une étape de transition vers Come, la montagne sera de retour avec Lovere-Ponte di Legno (226 km). Le Passo Gavia (16,5 km à 8%) et le mythique Mortirolo (12,8 km à 10,1 km, à sommet à 27,5 km de l'arrivée) seront grimpés en chemin. La 17e étape reliera Commezzadura à Anterselva (180 km) pour une arrivée au sommet d'un col de 9,6 km à du 5,5%. Nouvelle arrivée au sommet au terme de la 19e étape (151 km), vers San Martino di Castrozza (13,6 km à 5,6 km). La 20e et avant-dernière promet également du spectacle, avec trois ascensions avant la montée finale de Croce d'Aune-Monte Avena (13,5 km à 6,3%). Le Giro s'achèvera le dimanche 2 juin à Vérone par un chrono de 15,6 km à Vérone avec notamment l'ascension des Torricelle au programme. En cours de route, le Giro rendra notamment hommage au génie de la Renaissance Leonardo, à l'occasion des 500 ans de sa mort, lors d'une étape, la 3e, partant de Vinci. La 7e étape arrivera à L'Aquila pour commémorer les 10 ans du terrible tremblement de terre qui a détruit la ville des Abruzzes. Les deux jours de repos sont programmés les lundi 20 et 27 mai. Lors de la présentation du parcours, le tenant du titre, Chris Froome, n'a pas donné d'indication quant à sa participation à l'édition 2019, disant que la décision serait prise en décembre. (Belga)