L'arrivée s'est jugée, pour la deuxième fois de ce Giro, au sommet du sanctuaire de Montevergine di Mercogliano en Campagnie avec une ascension de 17 km à une moyenne de 6%. Carapaz a attaqué juste avant la flamme rouge pour aller rechercher le Néerlandais Koen Bouwman (LottoNL-Jumbo) un moment devant. Carapaz s'est imposé avec 7 secondes d'avance sur l'Italien Davide Formolo (Bora-hansgrohe), 2e, et le Français Thibaut Pinot (Groupama-FJD), 3e. Le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) conserve le maillot rose avec 16 secondes d'avance sur le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb) et 26 sur son équipier colombien Esteban Chaves. Les favoris se sont neutralisés dans la montée alors que Chris Froome (Sky) a chuté dans les cinq derniers kilomètres. La 9e étape emmènera le peloton dimanche de Pesco Sannita à Gran Sass d'Italia (Campo Imperatore) sur 225 km. Le Giro s'achève le 27 mai. (Belga)