"Incroyable ! Incroyable ! C'est une émotion très forte que j'ai ressentie aujourd'hui. J'avais en tête ce qui s'était passé en 2020 et je n'allais pas laisser cela se reproduire", a déclaré Hindley, qui avait fini 2e du Giro 2020 après n'avoir pu défendre son maillot rose dans le chrono final. "Je me sentais bien sur le vélo, je ne pensais pas vraiment aux autres coureurs car je savais que j'étais en train de faire un bon temps, j'ai pu prendre les virages avec prudence tout en essayant de garder l'écart jusqu'au bout. Je suis fier d'être Australien et je suis ravi d'être le premier à gagner le Giro". (Belga)

"Incroyable ! Incroyable ! C'est une émotion très forte que j'ai ressentie aujourd'hui. J'avais en tête ce qui s'était passé en 2020 et je n'allais pas laisser cela se reproduire", a déclaré Hindley, qui avait fini 2e du Giro 2020 après n'avoir pu défendre son maillot rose dans le chrono final. "Je me sentais bien sur le vélo, je ne pensais pas vraiment aux autres coureurs car je savais que j'étais en train de faire un bon temps, j'ai pu prendre les virages avec prudence tout en essayant de garder l'écart jusqu'au bout. Je suis fier d'être Australien et je suis ravi d'être le premier à gagner le Giro". (Belga)