"Lors de la dernière semaine, il y a de belles possibilités pour les échappés d'atteindre l'arrivée", a expliqué Vanhoucke. "Cette dernière semaine est très dure, comme toujours dans le Giro. La deuxième semaine aussi présente des possibilités pour une grosse échappée, je pense. Je regarde surtout deux étapes. La première c'est bien sûr l'étape vers l'Etna, où par le passé j'ai déjà bien couru. Le maillot de la montagne pourrait être un objectif. Cela dépendra des étapes dans lesquelles j'arrive à attaquer. Si je peux prendre beaucoup de points à chaque sommet dans une étape de la dernière semaine, alors j'essaierai." Vanhoucke aime le Giro grâce à ses expériences précédentes. "J'ai disputé deux fois la Vuelta et trois fois le Giro. Les deux fois à la Vuelta, je n'étais pas dans ma meilleure forme. Je n'ai pas vraiment aimé la course. Ce temps chaud ne me convient pas. J'aime aussi le parcours du Giro. Il est en général assez difficile. C'est certainement le cas cette année. Et j'aime courir en Italie. Comme espoir, j'y ai remporté la plupart de mes victoires." (Belga)

"Lors de la dernière semaine, il y a de belles possibilités pour les échappés d'atteindre l'arrivée", a expliqué Vanhoucke. "Cette dernière semaine est très dure, comme toujours dans le Giro. La deuxième semaine aussi présente des possibilités pour une grosse échappée, je pense. Je regarde surtout deux étapes. La première c'est bien sûr l'étape vers l'Etna, où par le passé j'ai déjà bien couru. Le maillot de la montagne pourrait être un objectif. Cela dépendra des étapes dans lesquelles j'arrive à attaquer. Si je peux prendre beaucoup de points à chaque sommet dans une étape de la dernière semaine, alors j'essaierai." Vanhoucke aime le Giro grâce à ses expériences précédentes. "J'ai disputé deux fois la Vuelta et trois fois le Giro. Les deux fois à la Vuelta, je n'étais pas dans ma meilleure forme. Je n'ai pas vraiment aimé la course. Ce temps chaud ne me convient pas. J'aime aussi le parcours du Giro. Il est en général assez difficile. C'est certainement le cas cette année. Et j'aime courir en Italie. Comme espoir, j'y ai remporté la plupart de mes victoires." (Belga)