Dans une étape qui ne présentait pas de difficulté particulière, quatre coureurs sont partis dès les premiers mètres de course: Kristian Sbaragli (Dimension Data), Eugert Zhupa (Wilier-Triestina), Ivan Rovny (Gazprom-Rusvelo) et Jan Tratnik (CCC Sprandi) Les quatre hommes ont compté jusqu'à 2:30 d'avance. Sbaragli s'est relevé après s'être adjugé le sprint intermédiaire de Ponte Su Santu, après 34,6 km. Les trois autres échappés ont été repris à 26 km de l'arrivée. A une dizaine de kilomètres de l'arrivée, l'équipe Quick-Step Floors tentait de créer une bordure. Seuls quelques coureurs parvenaient à s'accrocher, dont le maillot rose André Greipel. Mais l'Allemand était victime d'un saut de chaîne et devait laisser filer les hommes de la formation belge. L'objectif des Quick-Step Floors était double: la victoire d'étape pour Fernando Gaviria et le général pour Bob Jungels, sixième l'an passé. Le sprint était disputé par une dizaine de coureurs seulement. Gaviria était le plus rapide. Selig prenait la deuxième place, devant le champion d'Italie Nizzolo. Greipel et Ewan, respectivement premier et troisième du général, franchissaient la ligne après 13 secondes. Gaviria en profite pour enfiler le maillot rose au détriment de Greipel. Le Tour d'Italie quitte la Sardaigne pour rejoindre la Sicile où la quatrième étape se déroulera mardi, après un jour de repos, entre Cefalù et l'Etna (181 km). Cette escale en Sicile proposera la première arrivée au sommet. (Belga)

Dans une étape qui ne présentait pas de difficulté particulière, quatre coureurs sont partis dès les premiers mètres de course: Kristian Sbaragli (Dimension Data), Eugert Zhupa (Wilier-Triestina), Ivan Rovny (Gazprom-Rusvelo) et Jan Tratnik (CCC Sprandi) Les quatre hommes ont compté jusqu'à 2:30 d'avance. Sbaragli s'est relevé après s'être adjugé le sprint intermédiaire de Ponte Su Santu, après 34,6 km. Les trois autres échappés ont été repris à 26 km de l'arrivée. A une dizaine de kilomètres de l'arrivée, l'équipe Quick-Step Floors tentait de créer une bordure. Seuls quelques coureurs parvenaient à s'accrocher, dont le maillot rose André Greipel. Mais l'Allemand était victime d'un saut de chaîne et devait laisser filer les hommes de la formation belge. L'objectif des Quick-Step Floors était double: la victoire d'étape pour Fernando Gaviria et le général pour Bob Jungels, sixième l'an passé. Le sprint était disputé par une dizaine de coureurs seulement. Gaviria était le plus rapide. Selig prenait la deuxième place, devant le champion d'Italie Nizzolo. Greipel et Ewan, respectivement premier et troisième du général, franchissaient la ligne après 13 secondes. Gaviria en profite pour enfiler le maillot rose au détriment de Greipel. Le Tour d'Italie quitte la Sardaigne pour rejoindre la Sicile où la quatrième étape se déroulera mardi, après un jour de repos, entre Cefalù et l'Etna (181 km). Cette escale en Sicile proposera la première arrivée au sommet. (Belga)