Mercredi, l'examen du coureur, qui a chuté dans une descente et heurté violemment du coude gauche un rail de sécurité, a révélé qu'il n'y avait pas de fractures. Remco Evenepoel souffrait de multiples lacérations de la peau et de contusions du deuxième métacarpien de la main gauche, du caput radials, de l'articulation sacro-iliaque, de la rotule et de la 8e côte, ainsi que d'une bursite olecrani bilatérale. "Après quelques jours, Remco pourra reprendre le vélo et travailler à ses objectifs restants pour la saison 2021" précise encore le communiqué de Deceuninck-Quick Step. (Belga)

Mercredi, l'examen du coureur, qui a chuté dans une descente et heurté violemment du coude gauche un rail de sécurité, a révélé qu'il n'y avait pas de fractures. Remco Evenepoel souffrait de multiples lacérations de la peau et de contusions du deuxième métacarpien de la main gauche, du caput radials, de l'articulation sacro-iliaque, de la rotule et de la 8e côte, ainsi que d'une bursite olecrani bilatérale. "Après quelques jours, Remco pourra reprendre le vélo et travailler à ses objectifs restants pour la saison 2021" précise encore le communiqué de Deceuninck-Quick Step. (Belga)