Au classement général après deux semaines de course, Simon Yates a conforté sa tunique de leader du classement général. Il possède désormais 1:24 d'avance sur le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb), le lauréat du Giro 2017, 5e samedi à 37 secondes. Pozzovivo s'est emparé de la 3e place, à 1:37, aux dépens du Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), 6e samedi à 42 secondes. Il se retrouve 4e et compte désormais 1:46 de retard. Froome bondit de la 12e à la 5e place. S'il a repris 10 secondes au leader, il pointe encore à 3:10 de Yates. Le grand perdant du jour s'appelle Fabio Aru (UAE Emirates) qui perd plus de deux minutes et est désormais 13e à 5:33 de Yates. Comme prévu, tous les favoris ont attendu d'aborder l'ultime montée pour en découdre entre eux. Avant cela, une échappée de sept coureurs (le Danois Mads Pedersen, les Italiens Francesco Gavazzi, Matteo Montaguti, Jacopo Mosca, Valerio Conti et Enrico Barbin, et le Luxembourgeois Laurent Didier) ont fait la course en tête. Conti (UAE Emirates) a été le dernier à résister et s'est fait reprendre dans les premiers lacets du Zoncolan. Le peloton a aussitôt maigri brutalement avant que Wout Poels (Sky) n'accélère ultérieurement le tempo et décramponne Aru, Richard Carapaz et Rohan Dennis. A 4,2 km du sommet, Froome a placé son attaque pour s'en aller en solitaire. Le quadruple vainqueur du Tour n'a toutefois pas réussi à creuser un gros écart. Derrière, Yates s'est lancé à ses trousses et a grappillé son retard dans les deux derniers kilomètres mais n'est pas parvenu à le combler tout à fait. Il a néanmoins réalisé la bonne affaire du jour. Dimanche, les coureurs auront encore un parcours accidenté à leur programme: 176 km entre Tolmezzo et Sappada, avec quatre ascensions (une en 3e et trois en 2e catégorie) et une arrivée au sommet d'une bosse. (Belga)

Au classement général après deux semaines de course, Simon Yates a conforté sa tunique de leader du classement général. Il possède désormais 1:24 d'avance sur le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb), le lauréat du Giro 2017, 5e samedi à 37 secondes. Pozzovivo s'est emparé de la 3e place, à 1:37, aux dépens du Français Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), 6e samedi à 42 secondes. Il se retrouve 4e et compte désormais 1:46 de retard. Froome bondit de la 12e à la 5e place. S'il a repris 10 secondes au leader, il pointe encore à 3:10 de Yates. Le grand perdant du jour s'appelle Fabio Aru (UAE Emirates) qui perd plus de deux minutes et est désormais 13e à 5:33 de Yates. Comme prévu, tous les favoris ont attendu d'aborder l'ultime montée pour en découdre entre eux. Avant cela, une échappée de sept coureurs (le Danois Mads Pedersen, les Italiens Francesco Gavazzi, Matteo Montaguti, Jacopo Mosca, Valerio Conti et Enrico Barbin, et le Luxembourgeois Laurent Didier) ont fait la course en tête. Conti (UAE Emirates) a été le dernier à résister et s'est fait reprendre dans les premiers lacets du Zoncolan. Le peloton a aussitôt maigri brutalement avant que Wout Poels (Sky) n'accélère ultérieurement le tempo et décramponne Aru, Richard Carapaz et Rohan Dennis. A 4,2 km du sommet, Froome a placé son attaque pour s'en aller en solitaire. Le quadruple vainqueur du Tour n'a toutefois pas réussi à creuser un gros écart. Derrière, Yates s'est lancé à ses trousses et a grappillé son retard dans les deux derniers kilomètres mais n'est pas parvenu à le combler tout à fait. Il a néanmoins réalisé la bonne affaire du jour. Dimanche, les coureurs auront encore un parcours accidenté à leur programme: 176 km entre Tolmezzo et Sappada, avec quatre ascensions (une en 3e et trois en 2e catégorie) et une arrivée au sommet d'une bosse. (Belga)