"Ça n'a pas beaucoup de sens de continuer avec cette douleur. Je rentre donc en Belgique et je passe des scanners. Nous verrons ensuite", a déclaré l'intéressé dans un communiqué. "Au final, c'est un accident qui n'aurait pas dû se produire, je ne sais pas ce qui s'est réellement passé devant moi, mais je suis arrivé dans le virage et j'ai vu des gars au sol et je ne pouvais pas passer sur le côté droit parce que j'étais à côté d'un autre gars, donc je n'avais aucune chance d'éviter un accident. Pour l'instant, il n'y a rien de cassé, mais j'ai beaucoup de contusions.". Evoquant sa première expérience dans un grand tour, Le Brabançon de 21 ans a reconnu : "bien sûr, c'est triste de quitter la course, et mon premier Grand Tour trop tôt, mais au final, c'était une belle expérience et j'espère revenir un jour. Je souhaite le meilleur à tous mes coéquipiers de Deceuninck - Quick-Step pour les étapes restantes." (Belga)

"Ça n'a pas beaucoup de sens de continuer avec cette douleur. Je rentre donc en Belgique et je passe des scanners. Nous verrons ensuite", a déclaré l'intéressé dans un communiqué. "Au final, c'est un accident qui n'aurait pas dû se produire, je ne sais pas ce qui s'est réellement passé devant moi, mais je suis arrivé dans le virage et j'ai vu des gars au sol et je ne pouvais pas passer sur le côté droit parce que j'étais à côté d'un autre gars, donc je n'avais aucune chance d'éviter un accident. Pour l'instant, il n'y a rien de cassé, mais j'ai beaucoup de contusions.". Evoquant sa première expérience dans un grand tour, Le Brabançon de 21 ans a reconnu : "bien sûr, c'est triste de quitter la course, et mon premier Grand Tour trop tôt, mais au final, c'était une belle expérience et j'espère revenir un jour. Je souhaite le meilleur à tous mes coéquipiers de Deceuninck - Quick-Step pour les étapes restantes." (Belga)