Almeida est parti parmi les premiers et a bouclé son parcours à la vitesse moyenne de 57.46km/h. Déjà sur le podium au Tour de Burgos, du Giro dell'Emilia et de la Semaine Internationale Coppi et Bartali cette année, João Almeida, 22 ans, a dû composer avec le vent. "Il était fot aujourd'hui (samedi) et entamer par une montée n'était vraiment pas facile. J'ai eu un peu dur, mais je suis resté concentré pour rouler à mon rythme. Je n'ai pas pris de risques non plus dans la descente surtout que le vent venait de la gauche puis de la droite. Les virages étaient aussi glissants", a ajouté le Portugais cité dans le communiqué de son équipe. "Mais j'ai bien géré et j'ai vu que j'avais le meilleur temps", qu'il a gardé pratiquement deux heures jusqu'à l'arrivée de Filippo Ganna. "Finir deuxième pour ma première étape dans un grand Tour, c'est parfait. Cela me rend heureux et confiant pour ces trois semaines". (Belga)

Almeida est parti parmi les premiers et a bouclé son parcours à la vitesse moyenne de 57.46km/h. Déjà sur le podium au Tour de Burgos, du Giro dell'Emilia et de la Semaine Internationale Coppi et Bartali cette année, João Almeida, 22 ans, a dû composer avec le vent. "Il était fot aujourd'hui (samedi) et entamer par une montée n'était vraiment pas facile. J'ai eu un peu dur, mais je suis resté concentré pour rouler à mon rythme. Je n'ai pas pris de risques non plus dans la descente surtout que le vent venait de la gauche puis de la droite. Les virages étaient aussi glissants", a ajouté le Portugais cité dans le communiqué de son équipe. "Mais j'ai bien géré et j'ai vu que j'avais le meilleur temps", qu'il a gardé pratiquement deux heures jusqu'à l'arrivée de Filippo Ganna. "Finir deuxième pour ma première étape dans un grand Tour, c'est parfait. Cela me rend heureux et confiant pour ces trois semaines". (Belga)