Après avoir connu un jour-sans dans la 4e étape de l'Etna, Tom Dumoulin avait indiqué connaître de nouveaux problèmes au dos cette semaine, des problèmes qui l'avaient fait souffrir dans le Tour des Émirats en début d'année. Tom Dumoulin avait remporté le Tour d'Italie en 2017 et fini 2e du Giro et du Tour l'année suivante. Il a souffert ensuite d'une sérieuse blessure au genou qui l'a tenu écarté des pelotons pendant plus d'un an entre juin 2019 et août 2020. Éprouvé mentalement, Tom Dumoulin avait arrêté la compétition en janvier 2021. Le champion du monde de contre-la-montre 2017 est revenu en juin 2021 mais n'a jamais retrouvé depuis le niveau qui en avait fait l'une des figures majeures du cyclisme sur route. Sa seule victoire depuis la 20e étape du Tour en 2018 est son titre de champion des Pays-Bas de contre-la-montre l'an dernier. Après l'abandon de Dumoulin, il reste 159 coureurs dans le peloton de ce 105e Giro. L'Italien Giacomo Nizzolo (Israel - Premier Tech), le Néerlandais Cees Bol (DSM) et l'Allemand Alexander Krieger (Alpecin-Fenix) n'avaient pas pris le départ samedi matin. (Belga)

Après avoir connu un jour-sans dans la 4e étape de l'Etna, Tom Dumoulin avait indiqué connaître de nouveaux problèmes au dos cette semaine, des problèmes qui l'avaient fait souffrir dans le Tour des Émirats en début d'année. Tom Dumoulin avait remporté le Tour d'Italie en 2017 et fini 2e du Giro et du Tour l'année suivante. Il a souffert ensuite d'une sérieuse blessure au genou qui l'a tenu écarté des pelotons pendant plus d'un an entre juin 2019 et août 2020. Éprouvé mentalement, Tom Dumoulin avait arrêté la compétition en janvier 2021. Le champion du monde de contre-la-montre 2017 est revenu en juin 2021 mais n'a jamais retrouvé depuis le niveau qui en avait fait l'une des figures majeures du cyclisme sur route. Sa seule victoire depuis la 20e étape du Tour en 2018 est son titre de champion des Pays-Bas de contre-la-montre l'an dernier. Après l'abandon de Dumoulin, il reste 159 coureurs dans le peloton de ce 105e Giro. L'Italien Giacomo Nizzolo (Israel - Premier Tech), le Néerlandais Cees Bol (DSM) et l'Allemand Alexander Krieger (Alpecin-Fenix) n'avaient pas pris le départ samedi matin. (Belga)