"C'était une super belle journée et trois belles semaines, donc je suis content pour moi et les gars qui m'entourent", a déclaré Primoz Roglic "C'était dur, le dernier effort après toutes ces semaines. J'ai quand même apprécié le soutien sur la route. J'ai essayé de me concentrer sur la victoire d'étape. C'est incroyable, c'est fou. Parfois, vous gagnez de beaucoup, parfois c'est très serré. Mais tant que vous pouvez gagner, c'est bien. Je ne me concentre pas sur les chiffres et les statistiques, je vais juste au jour le jour. J'aime faire de mon mieux et j'apprécie vraiment." Roglic, sacré champion olympique du contre-la-montre le mois dernier à Tokyo, l'a emporté en 44:02.65, avec 13 secondes d'avance sur le Danois Magnus Cort Nielsen (EF Education - Nippo) et 51 secondes sur le Néerlandais Thymen Arensman (DSM). Au classement final, Roglic s'impose avec 4:42 d'avance sur l'Espagnol Enric Mas (Movistar) et 7:39 sur l'Australien Jack Haig (Bahrain-Victorious). Primoz Roglic, 31 ans, s'est adjugé le Tour d'Espagne pour la 3e année de suite, une performance que seuls le Suisse Tony Rominger, vainqueur de la Vuelta en 1992, 1993 et 1994, et l'Espagnol Roberto Heras avaient jusqu'à présent réalisée. Roberto Heras détient par ailleurs le record de victoires au Tour d'Espagne avec quatre victoires, acquises en 2000, 2003, 2004 et 2005. Le dernier couronnement de Roberto Heras, en 2005, avait cependant été entaché d'un contrôle positif à l'EPO postérieurement invalidé car jugé frauduleux. L'Espagnol Alberto Contador est lui aussi triple vainqueur de la Vuelta, qu'il a remportée en 2008, 2012 et 2014. (Belga)

"C'était une super belle journée et trois belles semaines, donc je suis content pour moi et les gars qui m'entourent", a déclaré Primoz Roglic "C'était dur, le dernier effort après toutes ces semaines. J'ai quand même apprécié le soutien sur la route. J'ai essayé de me concentrer sur la victoire d'étape. C'est incroyable, c'est fou. Parfois, vous gagnez de beaucoup, parfois c'est très serré. Mais tant que vous pouvez gagner, c'est bien. Je ne me concentre pas sur les chiffres et les statistiques, je vais juste au jour le jour. J'aime faire de mon mieux et j'apprécie vraiment." Roglic, sacré champion olympique du contre-la-montre le mois dernier à Tokyo, l'a emporté en 44:02.65, avec 13 secondes d'avance sur le Danois Magnus Cort Nielsen (EF Education - Nippo) et 51 secondes sur le Néerlandais Thymen Arensman (DSM). Au classement final, Roglic s'impose avec 4:42 d'avance sur l'Espagnol Enric Mas (Movistar) et 7:39 sur l'Australien Jack Haig (Bahrain-Victorious). Primoz Roglic, 31 ans, s'est adjugé le Tour d'Espagne pour la 3e année de suite, une performance que seuls le Suisse Tony Rominger, vainqueur de la Vuelta en 1992, 1993 et 1994, et l'Espagnol Roberto Heras avaient jusqu'à présent réalisée. Roberto Heras détient par ailleurs le record de victoires au Tour d'Espagne avec quatre victoires, acquises en 2000, 2003, 2004 et 2005. Le dernier couronnement de Roberto Heras, en 2005, avait cependant été entaché d'un contrôle positif à l'EPO postérieurement invalidé car jugé frauduleux. L'Espagnol Alberto Contador est lui aussi triple vainqueur de la Vuelta, qu'il a remportée en 2008, 2012 et 2014. (Belga)