"C'est fait, j'y suis arrivé ! Je suis encore en train de réaliser. Je suis incroyablement fier", a réagi Simon Yates. "Je suis incroyablement fier de l'équipe aussi. Ils m'ont porté pendant ces trois semaines. C'est le premier Grand Tour pour l'équipe. C'est juste incroyable. Adam (Yates) n'avait plus les jambes (quand il a attaqué dans l'avant-dernière ascension) et je ne voulais pas me retrouver dans une situation où j'aurai dû rouler dans la vallée. Ça aurait été la pire situation possible. Je savais que Quintana et Lopez étaient à l'avant, et Lopez avait quelque chose à gagner donc je me suis dit qu'il m'aiderait peut-être. Parfois l'attaque est la meilleure des défenses. Dans la dernière ascension j'étais à la limite. Mas et Lopez étaient très forts. J'ai juste essayé de tenir mon rythme. J'ai donné tout ce que j'avais et heureusement ça a suffi". (Belga)