Après de multiples tentatives en début de course, un groupe de 20 coureurs est parvenu à s'extirper du peloton. Parmi les 20 fuyards, se trouvaient notamment Sander Armée (Lotto-Soudal), les coureurs de la formation Quick-Step Floors Matteo Trentin et Julian Alaphilippe, Alexis Gougeard (AG2R), Alexey Lutsenko (Astana), Matej Mohoric (UAE Team Emirates), Alessandro De Marchi (BMC), Giovanni Visconti (Bahrain-Merida) ou encore ceux de la Movistar José Joaquín Rojas et Marc Soler. Jamais inquiétés par le peloton, les hommes de tête ont compté une avance maximale de 13:01 à moins de 50 kilomètres de l'arrivée. Au général, Chris Froome, arrivé 23e à 10:08 du vainqueur, a encore un peu plus distancé Nibali, 28e à 10:29, lâché dans la dernière difficulté. Le Britannique consolide ainsi son leadership au classement général. Nibali est désormais à 1:37. C'est la deuxième victoire d'un coureur belge sur le Tour d'Espagne 2017, après le succès d'Yves Lampaert lors de la deuxième étape. La formation belge Lotto-Soudal remporte également sa troisième victoire sur les routes espagnoles grâce au doublé de Tomasz Marczynski. Vendredi, une nouvelle étape de moyenne montagne, longue de 149,7 kilomètres, attendra les coureurs entre Caso. Parque Natural de Redes et Gijón. Le Tour d'Espagne prendra fin dimanche à Madrid. (Belga)

Après de multiples tentatives en début de course, un groupe de 20 coureurs est parvenu à s'extirper du peloton. Parmi les 20 fuyards, se trouvaient notamment Sander Armée (Lotto-Soudal), les coureurs de la formation Quick-Step Floors Matteo Trentin et Julian Alaphilippe, Alexis Gougeard (AG2R), Alexey Lutsenko (Astana), Matej Mohoric (UAE Team Emirates), Alessandro De Marchi (BMC), Giovanni Visconti (Bahrain-Merida) ou encore ceux de la Movistar José Joaquín Rojas et Marc Soler. Jamais inquiétés par le peloton, les hommes de tête ont compté une avance maximale de 13:01 à moins de 50 kilomètres de l'arrivée. Au général, Chris Froome, arrivé 23e à 10:08 du vainqueur, a encore un peu plus distancé Nibali, 28e à 10:29, lâché dans la dernière difficulté. Le Britannique consolide ainsi son leadership au classement général. Nibali est désormais à 1:37. C'est la deuxième victoire d'un coureur belge sur le Tour d'Espagne 2017, après le succès d'Yves Lampaert lors de la deuxième étape. La formation belge Lotto-Soudal remporte également sa troisième victoire sur les routes espagnoles grâce au doublé de Tomasz Marczynski. Vendredi, une nouvelle étape de moyenne montagne, longue de 149,7 kilomètres, attendra les coureurs entre Caso. Parque Natural de Redes et Gijón. Le Tour d'Espagne prendra fin dimanche à Madrid. (Belga)