Pas inquiété dans une étape tranquille pour les favoris à la victoire finale, l'Équatorien Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers) est toujours porteur du maillot rouge de leader. Deux hommes, le Colombien Juan Felipe Osorio (Burgos BH) et l'Espagnol Aritz Bagues (Caja Rural - Seguros RGA), ont rapidement pris la poudre d'escampette dans cette étape cochée par tous les sprinteurs du peloton. Après avoir compté jusqu'à 5:28 d'avance en début d'étape, le duo a longtemps été maintenu à portée de fusil du peloton. Sous l'impulsion des équipes de sprinteurs, Osorio et Bagues ont finalement été repris à 22km de la ligne. Jusque-là disputée sur un rythme peu soutenu, la course s'est emballée dans les derniers kilomètres. La formation Lotto Soudal a d'ailleurs longtemps emmené le peloton pour placer Gerben Thijssen, finalement 2e. Plus véloce, Sam Bennett a aisément devancé Ackermann mais l'Irlandais, auteur d'une man?uvre jugée dangereuse sur le Letton Emils Liepins, qui voulait lui prendre sa place dans la roue de son poisson pilote Michael Morkov, a été déclassé par le jury des commissaires à la suite d'une plainte d'une autre équipe. Le bouquet est donc revenu à Ackermann, dont c'est la 29e victoire chez les professionnels. Au classement général, Carapaz est toujours en tête. L'Équatorien devance le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma), vainqueur mercredi, de 13 secondes. L'Irlandais Dan Martin (Israel Start-Up Nation) est 3e à 0:28. Vendredi, le peloton longera l'océan Atlantique entre Castro Urdiales et Suances, en Cantabrie. Cette 10e étape se jouera, après 185 kilomètres, au sommet d'une côte de 1,5 km à 5,9%, idéale pour les puncheurs. (Belga)

Pas inquiété dans une étape tranquille pour les favoris à la victoire finale, l'Équatorien Richard Carapaz (Ineos-Grenadiers) est toujours porteur du maillot rouge de leader. Deux hommes, le Colombien Juan Felipe Osorio (Burgos BH) et l'Espagnol Aritz Bagues (Caja Rural - Seguros RGA), ont rapidement pris la poudre d'escampette dans cette étape cochée par tous les sprinteurs du peloton. Après avoir compté jusqu'à 5:28 d'avance en début d'étape, le duo a longtemps été maintenu à portée de fusil du peloton. Sous l'impulsion des équipes de sprinteurs, Osorio et Bagues ont finalement été repris à 22km de la ligne. Jusque-là disputée sur un rythme peu soutenu, la course s'est emballée dans les derniers kilomètres. La formation Lotto Soudal a d'ailleurs longtemps emmené le peloton pour placer Gerben Thijssen, finalement 2e. Plus véloce, Sam Bennett a aisément devancé Ackermann mais l'Irlandais, auteur d'une man?uvre jugée dangereuse sur le Letton Emils Liepins, qui voulait lui prendre sa place dans la roue de son poisson pilote Michael Morkov, a été déclassé par le jury des commissaires à la suite d'une plainte d'une autre équipe. Le bouquet est donc revenu à Ackermann, dont c'est la 29e victoire chez les professionnels. Au classement général, Carapaz est toujours en tête. L'Équatorien devance le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma), vainqueur mercredi, de 13 secondes. L'Irlandais Dan Martin (Israel Start-Up Nation) est 3e à 0:28. Vendredi, le peloton longera l'océan Atlantique entre Castro Urdiales et Suances, en Cantabrie. Cette 10e étape se jouera, après 185 kilomètres, au sommet d'une côte de 1,5 km à 5,9%, idéale pour les puncheurs. (Belga)