À 4 kilomètres de l'arrivée, Carapaz a placé une attaque et mis Roglic en difficulté dans l'Alto de La Covatilla mais n'a jamais réussi à prendre plus de 21 secondes sur le Slovène et devra donc se contenter de la deuxième place du général. "Je suis très content de la manière dont la Vuelta s'est déroulée", a-t-il déclaré. "Nous nous sommes battus pour la victoire pendant trois semaines et nous décrochons une très belle place sur le podium." Dans les derniers mètres, Roglic a été tiré par Soler et Mas dans sa tentative de retour sur Carapaz. "Je n'ai pas de commentaire à faire par rapport à cela. Je connais cette montée pour y être déjà passé en 2018 avec Nairo Quintana comme leader. Je savais à quoi m'attendre et que le vent pourrait jouer un rôle. Je suis content car j'ai tout donné et je ne pouvais pas faire plus. Nous nous sommes battus autant que possible. C'était une saison spectaculaire." (Belga)

À 4 kilomètres de l'arrivée, Carapaz a placé une attaque et mis Roglic en difficulté dans l'Alto de La Covatilla mais n'a jamais réussi à prendre plus de 21 secondes sur le Slovène et devra donc se contenter de la deuxième place du général. "Je suis très content de la manière dont la Vuelta s'est déroulée", a-t-il déclaré. "Nous nous sommes battus pour la victoire pendant trois semaines et nous décrochons une très belle place sur le podium." Dans les derniers mètres, Roglic a été tiré par Soler et Mas dans sa tentative de retour sur Carapaz. "Je n'ai pas de commentaire à faire par rapport à cela. Je connais cette montée pour y être déjà passé en 2018 avec Nairo Quintana comme leader. Je savais à quoi m'attendre et que le vent pourrait jouer un rôle. Je suis content car j'ai tout donné et je ne pouvais pas faire plus. Nous nous sommes battus autant que possible. C'était une saison spectaculaire." (Belga)