Le peloton prenait le départ avec deux coureurs de moins après les abandons de Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix), qui souffre de légers symptômes grippaux, et Alex Aranburu (Astana-Premier Tech), impliqué dans une chute lors de la 10e étape mardi. À l'approche des 30 premiers kilomètres de course, un groupe de cinq coureurs s'isolait en tête avec Harm Vanhoucke (Lotto Soudal), Edward Planckaert (Alpecin-Fenix), les Espagnols Jonathan Lastra (Caja Rural-Seguros) et Joan Bou (Euskaltel-Euskadi) et le Danois Magnus Cort Nielsen (EF Education-Nippo). Derrière, le peloton, mené par l'équipe Jumbo-Visma, ne laissait pas filer le groupe de tête qui ne comptait jamais plus de deux minutes d'avance. Au pied du Puerto de Locubin, l'avant-dernière difficulté de la journée, Cort Nielsen se débarrassait de ses compagnons d'échappée pour s'isoler en tête. Le Danois ne comptait que 20 secondes d'avance au moment d'aborder la montée vers Valdepenas de Jaen sous la flamme rouge, avec des pentes à plus de 20%, et était repris par les favoris à 300 mètres de l'arrivée. Primoz Roglic et Enric Mas se disputaient la victoire au sprint et le Slovène se montrait le plus rapide. Roglic remporte la 9e victoire de sa carrière sur la Vuelta, la deuxième en 2021 après le chrono de la première étape. Au total, le champion olympique du contre-la-montre compte 55 succès professionnels. Dixième mercredi à 11 secondes de Roglic, Odd Christian Eiking reste en tête du classement général avec 58 secondes d'avance sur Guillaume Martin et 1:56 sur Roglic. Jeudi, la 12e étape mènera le peloton de Jaen à Cordoue sur un parcours accidenté de 175 km. (Belga)

Le peloton prenait le départ avec deux coureurs de moins après les abandons de Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix), qui souffre de légers symptômes grippaux, et Alex Aranburu (Astana-Premier Tech), impliqué dans une chute lors de la 10e étape mardi. À l'approche des 30 premiers kilomètres de course, un groupe de cinq coureurs s'isolait en tête avec Harm Vanhoucke (Lotto Soudal), Edward Planckaert (Alpecin-Fenix), les Espagnols Jonathan Lastra (Caja Rural-Seguros) et Joan Bou (Euskaltel-Euskadi) et le Danois Magnus Cort Nielsen (EF Education-Nippo). Derrière, le peloton, mené par l'équipe Jumbo-Visma, ne laissait pas filer le groupe de tête qui ne comptait jamais plus de deux minutes d'avance. Au pied du Puerto de Locubin, l'avant-dernière difficulté de la journée, Cort Nielsen se débarrassait de ses compagnons d'échappée pour s'isoler en tête. Le Danois ne comptait que 20 secondes d'avance au moment d'aborder la montée vers Valdepenas de Jaen sous la flamme rouge, avec des pentes à plus de 20%, et était repris par les favoris à 300 mètres de l'arrivée. Primoz Roglic et Enric Mas se disputaient la victoire au sprint et le Slovène se montrait le plus rapide. Roglic remporte la 9e victoire de sa carrière sur la Vuelta, la deuxième en 2021 après le chrono de la première étape. Au total, le champion olympique du contre-la-montre compte 55 succès professionnels. Dixième mercredi à 11 secondes de Roglic, Odd Christian Eiking reste en tête du classement général avec 58 secondes d'avance sur Guillaume Martin et 1:56 sur Roglic. Jeudi, la 12e étape mènera le peloton de Jaen à Cordoue sur un parcours accidenté de 175 km. (Belga)