"Je suis très heureux, je n'ai pas de mots", a déclaré Primoz Roglic. "C'est un sentiment extraordinaire. Ce n'est pas seulement ma plus belle victoire, mais aussi la plus grande victoire dans l'histoire du cyclisme slovène. Ces trois semaines ont été difficiles, avec beaucoup de hauts et de bas. C'était aussi mentalement difficil. Il fallait être concentré chaque jour. L'équipe a fait preuve de résilience. Je suis fier de l'équipe, de la manière dont elle s'est battue pendant trois semaines. Tout le monde s'est donné à 110 %, cela m'a encore plus motivé. Je suis soulagé que cela se termina par un succès". Il y a deux Slovènes sur le podium final de la Vuelta: Roglic et Tadej Pogacar, 3e, qui termine en outre meilleur jeune. "C'est encore mieux d'être accompagné par un autre Slovène. C'est vraiment bon pour notre cyclisme national. On écrit un peu d'histoire. Je saurai seulement après ma carrière (si c'est le début d'une série de succès). Mais gagner un Grand Tour est déjà une belle réussite". (Belga)