"Je l'ai vécue comme une étape reine, c'était vraiment dur, surtout après l'effort d'hier", a raconté Roglic, vainqueur mercredi. "C'était extrêmement dur pour moi et je suis content d'avoir eu de la réserve pour gravir cette montagne. Nous n'avions pas à travailler (Bahrain-Victorious et Movistar ont roulé en tête de peloton). À mon avis, nous aurions pu y aller plus tranquille ! C'était un rythme difficile et une journée compliquée du début à la fin. Je suis content d'avoir passé la haute montagne", a indiqué Roglic. Au général, le Slovène possède 2:30 d'avance sur son plus proche poursuivant, Enric Mas alors qu'il reste trois étapes à disputer. "Nous ressentons les efforts des deux derniers jours et des trois semaines précédentes. Il y a encore des étapes difficiles à venir. Espérons que nous pourrons faire de notre mieux et conclure." (Belga)

"Je l'ai vécue comme une étape reine, c'était vraiment dur, surtout après l'effort d'hier", a raconté Roglic, vainqueur mercredi. "C'était extrêmement dur pour moi et je suis content d'avoir eu de la réserve pour gravir cette montagne. Nous n'avions pas à travailler (Bahrain-Victorious et Movistar ont roulé en tête de peloton). À mon avis, nous aurions pu y aller plus tranquille ! C'était un rythme difficile et une journée compliquée du début à la fin. Je suis content d'avoir passé la haute montagne", a indiqué Roglic. Au général, le Slovène possède 2:30 d'avance sur son plus proche poursuivant, Enric Mas alors qu'il reste trois étapes à disputer. "Nous ressentons les efforts des deux derniers jours et des trois semaines précédentes. Il y a encore des étapes difficiles à venir. Espérons que nous pourrons faire de notre mieux et conclure." (Belga)