"Compte tenu de l'état d'urgence sanitaire décrétée en France et des restrictions fixées par le gouvernement du pays, qui ont également affecté le passage prévu du Giro d'Italia en France, La Vuelta ne pourra pas organiser l'arrivée de sa 6e étape au sommet du Col du Tourmalet le 25 octobre", a expliqué dans un communiqué Unipublic, la filiale d'ASO qui organise le Tour d'Espagne. "Le nouveau parcours de la 6e étape débutera de Biescas comme prévu, mais le reste de l'itinéraire a été totalement modifié, avec 146 kilomètres au total, incluant les ascensions de l'Alto de Petralba et de l'Alto de Cotefablo, avant un sprint intermédiaire à Biescas et la montée finale à la station d'Aramon Formigal, soit un dénivelé cumulé 3.040 mètres", peut-on lire dans le communiqué. "L'arrivée à Aramón Formigal fait partie des classiques des Pyrénées aragonaises, avec une longue ascension ininterrompue de 27 kilomètres depuis Biescas", souligne l'organisation. La Vuelta s'y était arrêtée pour la dernière fois en 2016 avec une victoire de Gianluca Brambilla, devant Nairo Quintana qui avait alors pris une option sur la victoire finale. Le site d'Aramón Formigal avait précédemment servi d'écrin aux arrivées de quatre autres étapes de La Vuelta, remportées par José Manuel 'Tarangu' Fuente (1972), Agustín Tamames (1975), Pedro Torres (1977) et Warren Barguil (2013). "Comme pour toutes les arrivées en altitude de La Vuelta 20, l'accès sera strictement interdit au public. Cette mesure s'inscrit dans le cadre du protocole de mesures sanitaires mis en place cette année", a conclu Unipublic. (Belga)

"Compte tenu de l'état d'urgence sanitaire décrétée en France et des restrictions fixées par le gouvernement du pays, qui ont également affecté le passage prévu du Giro d'Italia en France, La Vuelta ne pourra pas organiser l'arrivée de sa 6e étape au sommet du Col du Tourmalet le 25 octobre", a expliqué dans un communiqué Unipublic, la filiale d'ASO qui organise le Tour d'Espagne. "Le nouveau parcours de la 6e étape débutera de Biescas comme prévu, mais le reste de l'itinéraire a été totalement modifié, avec 146 kilomètres au total, incluant les ascensions de l'Alto de Petralba et de l'Alto de Cotefablo, avant un sprint intermédiaire à Biescas et la montée finale à la station d'Aramon Formigal, soit un dénivelé cumulé 3.040 mètres", peut-on lire dans le communiqué. "L'arrivée à Aramón Formigal fait partie des classiques des Pyrénées aragonaises, avec une longue ascension ininterrompue de 27 kilomètres depuis Biescas", souligne l'organisation. La Vuelta s'y était arrêtée pour la dernière fois en 2016 avec une victoire de Gianluca Brambilla, devant Nairo Quintana qui avait alors pris une option sur la victoire finale. Le site d'Aramón Formigal avait précédemment servi d'écrin aux arrivées de quatre autres étapes de La Vuelta, remportées par José Manuel 'Tarangu' Fuente (1972), Agustín Tamames (1975), Pedro Torres (1977) et Warren Barguil (2013). "Comme pour toutes les arrivées en altitude de La Vuelta 20, l'accès sera strictement interdit au public. Cette mesure s'inscrit dans le cadre du protocole de mesures sanitaires mis en place cette année", a conclu Unipublic. (Belga)