C'est le vainqueur de l'an dernier, l'Equatorien Richard Carapaz (Ineos Grenadiers) qui a récupéré sa tunique. "J'ai eu du mal à mettre ma veste imperméable dans l'avant-dernier col et à la fermer", a raconté le Slovène de Jumbo-Visma à l'issue d'une journée copieusement pluvieuse. "Dans la descente, le peloton s'est coupé en deux et j'étais derrière. J'ai dû rouler à fond pour revenir. C'était un gros effort que j'ai payé dans la dernière montée. Mais c'est comme ça. Parfois tu gagnes et parfois tu perds. Après la journée de repos, nous allons tout donner. Nous reviendrons." Primoz Roglic a du concéder 43 secondes sur Carapaz. L'Equatorien, nouveau maillot rouge, possède ainsi 30 secondes d'avance au général sur le Slovène, désormais 4e. Les coureurs bénéficient d'une journée de repos lundi avant une 7e étape mardi, toujours accidentée sur un tronçon de 159,7 km entre Vitoria-Gasteiz au pays Basque et Villanueva de Valdegovia. La journée comprend deux passages par l'Alto d'Orduña (1re catégorie), avec des rampes à 14 %. Le dernier passage a lieu à 18 km de la ligne d'arrivée. La Vuelta se terminera le 8 novembre à Madrid. (Belga)

C'est le vainqueur de l'an dernier, l'Equatorien Richard Carapaz (Ineos Grenadiers) qui a récupéré sa tunique. "J'ai eu du mal à mettre ma veste imperméable dans l'avant-dernier col et à la fermer", a raconté le Slovène de Jumbo-Visma à l'issue d'une journée copieusement pluvieuse. "Dans la descente, le peloton s'est coupé en deux et j'étais derrière. J'ai dû rouler à fond pour revenir. C'était un gros effort que j'ai payé dans la dernière montée. Mais c'est comme ça. Parfois tu gagnes et parfois tu perds. Après la journée de repos, nous allons tout donner. Nous reviendrons." Primoz Roglic a du concéder 43 secondes sur Carapaz. L'Equatorien, nouveau maillot rouge, possède ainsi 30 secondes d'avance au général sur le Slovène, désormais 4e. Les coureurs bénéficient d'une journée de repos lundi avant une 7e étape mardi, toujours accidentée sur un tronçon de 159,7 km entre Vitoria-Gasteiz au pays Basque et Villanueva de Valdegovia. La journée comprend deux passages par l'Alto d'Orduña (1re catégorie), avec des rampes à 14 %. Le dernier passage a lieu à 18 km de la ligne d'arrivée. La Vuelta se terminera le 8 novembre à Madrid. (Belga)