Piége, comme son compatriote Egan Bernal (INEOS Grenadiers) par l'attaque de Primoz Roglic (Jumbo-Visma), Adam Yates (Ineos Grenadiers) et Jack Haig (Bahrain Victorious) à 60 km de l'arrivée, Miguel Angel Lopez, visiblement frustré, a mis pied à terre alors qu'il comptait 5 minutes de retard sur le groupe Roglic et que le podium final lui échappait. C'est Jack Haig qui s'est installé à la 3e place du classement général. L'Australien est à 4:48 de Roglic. L'Espagnol Enric Mas (Movistar) est lui 2e du général à 2:38 du maillot rouge. Egan Bernal, qui a fini l'étape en 19e position à 6:55 du vainqueur, recule au 6e rang du général à 11:38 de Roglic. Dimanche, la 76e Vuelta s'achèvera par un contre-la-montre de 33,8 km entre Padron et Saint-Jacques-de-Compostelle. (Belga)

Piége, comme son compatriote Egan Bernal (INEOS Grenadiers) par l'attaque de Primoz Roglic (Jumbo-Visma), Adam Yates (Ineos Grenadiers) et Jack Haig (Bahrain Victorious) à 60 km de l'arrivée, Miguel Angel Lopez, visiblement frustré, a mis pied à terre alors qu'il comptait 5 minutes de retard sur le groupe Roglic et que le podium final lui échappait. C'est Jack Haig qui s'est installé à la 3e place du classement général. L'Australien est à 4:48 de Roglic. L'Espagnol Enric Mas (Movistar) est lui 2e du général à 2:38 du maillot rouge. Egan Bernal, qui a fini l'étape en 19e position à 6:55 du vainqueur, recule au 6e rang du général à 11:38 de Roglic. Dimanche, la 76e Vuelta s'achèvera par un contre-la-montre de 33,8 km entre Padron et Saint-Jacques-de-Compostelle. (Belga)