"Certains de mes coéquipiers ont dû défendre leur bon classement, mais je me sentais tellement bien que j'ai joué ma carte personnelle. J'ai accéléré à trois kilomètres de l'arrivée. L'Espagnol Delio Fernandez a réagi et m'a rejoint. Comme il était proche au classement de notre chef de file Guillaume Martin, je me suis calé dans sa roue. A un kilomètre et demi de la ligne, j'ai de nouveau placé un démarrage, qui m'a valu de terminer seul". En plus du succès d'étape, Backaert a remporté le classement par points. "Je le dois à longue échappée lors de la troisième étape. Cela m'a rapporté beaucoup de points mais les efforts fournis par une forte chaleur m'ont obligé à oublier le classement général. Cela m'a toutefois ouvert d'autres perspectives et permis de prendre part aux sprints massifs des étapes suivantes". (Belga)

"Certains de mes coéquipiers ont dû défendre leur bon classement, mais je me sentais tellement bien que j'ai joué ma carte personnelle. J'ai accéléré à trois kilomètres de l'arrivée. L'Espagnol Delio Fernandez a réagi et m'a rejoint. Comme il était proche au classement de notre chef de file Guillaume Martin, je me suis calé dans sa roue. A un kilomètre et demi de la ligne, j'ai de nouveau placé un démarrage, qui m'a valu de terminer seul". En plus du succès d'étape, Backaert a remporté le classement par points. "Je le dois à longue échappée lors de la troisième étape. Cela m'a rapporté beaucoup de points mais les efforts fournis par une forte chaleur m'ont obligé à oublier le classement général. Cela m'a toutefois ouvert d'autres perspectives et permis de prendre part aux sprints massifs des étapes suivantes". (Belga)